Dans un premier temps, Orange veillera à ce que les constructeurs automobiles japonais puissent proposer des services de connectivité dans 63 pays européens via la connectivité cellulaire d'Orange. Cette solution sera embarquée dans la propre plate-forme de KDDI et devrait offrir une expérience 'Internet of Things' sûre et fiable à un million de conducteurs Toyota et Mazda environ. Les connexions 'cloud' requises seront mises en oeuvre au moyen de réseaux dorsaux d'Orange.

Expérience de roulage européenne

'Les services IoT connectés sont cruciaux pour améliorer l'expérience de roulage de nos clients', déclare Ken Sakai, managing director de KDDI Europe. 'Avec la plate-forme IoT d'Orange, les automobilistes profiteront bientôt de meilleures alternatives en matière de sécurité, de protection et d'in-car-experience.'

Pensons ici entre autres aux véhicules communiquant entre eux, afin par exemple d'éviter les bouchons ou - en cas d'accident - de prendre contact avec le service ambulancier le plus proche. La voiture de demain pourra également communiquer avec des feux de signalisation intelligents, afin que le conducteur ne doive pas attendre inutilement devant un feu rouge.

KDDI est un fournisseur télécom japonais, qui propose des services de communication tant fixes que mobiles. L'entreprise possède plus de 58 millions de clients et est aussi active dans l'e-commerce, la technologie financière, les services électriques ruraux, les loisirs et l'enseignement. Actuellement, KDDI cible explicitement aussi la création d'une infrastructure intelligente via la technologie IoT et l'innovation ouverte avec des partenaires et des entreprises débutantes dans divers secteurs.

Quant à Orange Business Services, il s'agit d'une entreprise de services numériques basée sur réseaux, et de la division professionnelle internationale du Groupe Orange.

Dans un premier temps, Orange veillera à ce que les constructeurs automobiles japonais puissent proposer des services de connectivité dans 63 pays européens via la connectivité cellulaire d'Orange. Cette solution sera embarquée dans la propre plate-forme de KDDI et devrait offrir une expérience 'Internet of Things' sûre et fiable à un million de conducteurs Toyota et Mazda environ. Les connexions 'cloud' requises seront mises en oeuvre au moyen de réseaux dorsaux d'Orange.'Les services IoT connectés sont cruciaux pour améliorer l'expérience de roulage de nos clients', déclare Ken Sakai, managing director de KDDI Europe. 'Avec la plate-forme IoT d'Orange, les automobilistes profiteront bientôt de meilleures alternatives en matière de sécurité, de protection et d'in-car-experience.'Pensons ici entre autres aux véhicules communiquant entre eux, afin par exemple d'éviter les bouchons ou - en cas d'accident - de prendre contact avec le service ambulancier le plus proche. La voiture de demain pourra également communiquer avec des feux de signalisation intelligents, afin que le conducteur ne doive pas attendre inutilement devant un feu rouge.KDDI est un fournisseur télécom japonais, qui propose des services de communication tant fixes que mobiles. L'entreprise possède plus de 58 millions de clients et est aussi active dans l'e-commerce, la technologie financière, les services électriques ruraux, les loisirs et l'enseignement. Actuellement, KDDI cible explicitement aussi la création d'une infrastructure intelligente via la technologie IoT et l'innovation ouverte avec des partenaires et des entreprises débutantes dans divers secteurs.Quant à Orange Business Services, il s'agit d'une entreprise de services numériques basée sur réseaux, et de la division professionnelle internationale du Groupe Orange.