Pour justifier cette hausse de prix, l'entreprise évoque en particulier les tarifs de gros pour l'accès aux infrastructures câblées, qu'elle doit louer à Telenet et VOO. La réglementation en la matière entrée en vigueur en juillet 2020 entraîne inévitablement une hausse des prix de détail, avait d'ailleurs prévenu Orange à l'époque.

L'augmentation des prix des modems et des décodeurs en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques ainsi que l'inflation des coûts salariaux et énergétiques rendent cette adaptation nécessaire, selon l'opérateur.

Concrètement, les prix des offres Love, Home et Boost seront adaptés. Pour les services incluant l'internet fixe, l'augmentation sera de 2 euros par mois, et pour ceux comprenant l'internet fixe et la télévision, la hausse sera de 3 euros mensuels. Tous les autres prix restent inchangés. Chaque client sera personnellement informé dans les semaines à venir. Sur le fixe, il n'y avait pas eu de hausse de prix depuis le lancement de l'offre Love en 2016.

Orange appliquera par ailleurs une augmentation de 50% des vitesses de ses services internet fixes standard (de 100 à 150Mbps pour les téléchargements, 10 à 15Mbps pour les uploads sur la zone de couverture de Telenet, 5 à 7,5Mbps pour les uploads sur la zone de couverture de VOO). Au niveau de la concurrence, Proximus augmentera ses prix pour un certain nombre d'offres à partir du 1er janvier, tandis que Telenet a déjà procédé à une hausse en la matière au cours de l'été.

Pour justifier cette hausse de prix, l'entreprise évoque en particulier les tarifs de gros pour l'accès aux infrastructures câblées, qu'elle doit louer à Telenet et VOO. La réglementation en la matière entrée en vigueur en juillet 2020 entraîne inévitablement une hausse des prix de détail, avait d'ailleurs prévenu Orange à l'époque.L'augmentation des prix des modems et des décodeurs en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques ainsi que l'inflation des coûts salariaux et énergétiques rendent cette adaptation nécessaire, selon l'opérateur.Concrètement, les prix des offres Love, Home et Boost seront adaptés. Pour les services incluant l'internet fixe, l'augmentation sera de 2 euros par mois, et pour ceux comprenant l'internet fixe et la télévision, la hausse sera de 3 euros mensuels. Tous les autres prix restent inchangés. Chaque client sera personnellement informé dans les semaines à venir. Sur le fixe, il n'y avait pas eu de hausse de prix depuis le lancement de l'offre Love en 2016.Orange appliquera par ailleurs une augmentation de 50% des vitesses de ses services internet fixes standard (de 100 à 150Mbps pour les téléchargements, 10 à 15Mbps pour les uploads sur la zone de couverture de Telenet, 5 à 7,5Mbps pour les uploads sur la zone de couverture de VOO). Au niveau de la concurrence, Proximus augmentera ses prix pour un certain nombre d'offres à partir du 1er janvier, tandis que Telenet a déjà procédé à une hausse en la matière au cours de l'été.