L'ex-Mobistar annonce que les clients 'postpaid' ne paieront pas de frais de roaming (itinérance) entre le 1er juin et le 31 août dans l'UE. Les clients peuvent utiliser le volume de leur pack d'abonnement à l'étranger et s'ils le dépassent, ils en reviendront aux tarifs régulés (6 cents par minute, par mégaoctet ou 2 cents par SMS).

Mais quiconque sort des frontières de l'UE, a tout intérêt à faire attention car là, les prix vont augmenter à partir du 26 juin.

., .
. © .

L'augmentation s'appliquera à l'utilisation du smartphone en dehors de l'UE. Les prix exacts dépendront de la zone où vous vous trouverez. Mais le tarif d'appel le plus économique passera d'1,1 à 1,3 euro par minute. Pour les tarifs d'itinérance les plus élevés (zone 6), le prix passera de 6 à 7 euros. L'itinérance des données grimpera elle aussi de 13,31 à 14 euros. Quant au SMS, il reviendra à soixante cents au lieu de cinquante.

L'ex-Mobistar annonce que les clients 'postpaid' ne paieront pas de frais de roaming (itinérance) entre le 1er juin et le 31 août dans l'UE. Les clients peuvent utiliser le volume de leur pack d'abonnement à l'étranger et s'ils le dépassent, ils en reviendront aux tarifs régulés (6 cents par minute, par mégaoctet ou 2 cents par SMS).Mais quiconque sort des frontières de l'UE, a tout intérêt à faire attention car là, les prix vont augmenter à partir du 26 juin. L'augmentation s'appliquera à l'utilisation du smartphone en dehors de l'UE. Les prix exacts dépendront de la zone où vous vous trouverez. Mais le tarif d'appel le plus économique passera d'1,1 à 1,3 euro par minute. Pour les tarifs d'itinérance les plus élevés (zone 6), le prix passera de 6 à 7 euros. L'itinérance des données grimpera elle aussi de 13,31 à 14 euros. Quant au SMS, il reviendra à soixante cents au lieu de cinquante.