Selon The Irish Times, des collaborateurs d'Oracle en Irlande ont été informés de la restructuration lors d'une réunion interne. Certains membres du personnel sont invités à postuler pour d'autres fonctions.

Oracle a enregistré une légère hausse de son chiffre d'affaires et un peu moins de bénéfice durant le deuxième trimestre de son année fiscale, qui se clôturait le 30 novembre 2019. Le chiffre d'affaires a grimpé d'un pour cent à 9,61 milliards de dollars, alors que les analystes attendaient 9,65 milliards de dollars. Quant au bénéfice net, il a reculé d'un pour cent à 2,31 milliards de dollars.

La filiale irlandaise du groupe, Oracle EMEA Limited, a en 2018 essuyé une perte de quasiment 500 millions d'euros suite à une réduction de valeur spéciale de 388 millions d'euros, selon The Irish Times.

En collaboration avec Dutch IT-Channel

Selon The Irish Times, des collaborateurs d'Oracle en Irlande ont été informés de la restructuration lors d'une réunion interne. Certains membres du personnel sont invités à postuler pour d'autres fonctions.Oracle a enregistré une légère hausse de son chiffre d'affaires et un peu moins de bénéfice durant le deuxième trimestre de son année fiscale, qui se clôturait le 30 novembre 2019. Le chiffre d'affaires a grimpé d'un pour cent à 9,61 milliards de dollars, alors que les analystes attendaient 9,65 milliards de dollars. Quant au bénéfice net, il a reculé d'un pour cent à 2,31 milliards de dollars.La filiale irlandaise du groupe, Oracle EMEA Limited, a en 2018 essuyé une perte de quasiment 500 millions d'euros suite à une réduction de valeur spéciale de 388 millions d'euros, selon The Irish Times.En collaboration avec Dutch IT-Channel