Ces outils s'appellent Oracle Cloud Guard et Oracle Maximum Security Zones. La première contrôlera les configurations et les activités au sein de l'infrastructure 'cloud' d'Oracle et passera en revue toutes les zones de nuages. Il est question ici d'un agrégat d'historiques et d'événements indiquant par exemple si un login émane de TOR ou si un 'bucket' (espace de stockage mémoire) est public.

Ce dernier point n'est du reste pas une référence aléatoire dans la communication d'Oracle. C'est ainsi que chez son concurrent AWS, des données fuitent régulièrement des 'storage buckets' (stockage dans le nuage). Pas parce qu'ils sont peu sûrs, mais bien parce que l'utilisateur ne les configure pas ou à tout le moins incorrectement.

Maximum Security Zones est un complément qui déploie les meilleures pratiques et un puissant paramètrage de sécurité à travers votre infrastructure (Oracle). Il s'agit d'une gestion d'accès IaaS, où les actions ou configurations peu sûres sont limitées sur base d'une politique de sécurité.

Les deux outils sont gratuits ou - plus exactement - intégrés dans les 'cloud infrastructure services' existants d'Oracle (compute, networking & storage). L'objectif est non seulement d'identifier et de faire face rapidement aux problèmes potentiels, mais aussi de simplifier la gestion de l'ensemble de l'infrastructure 'cloud'.

Ces outils s'appellent Oracle Cloud Guard et Oracle Maximum Security Zones. La première contrôlera les configurations et les activités au sein de l'infrastructure 'cloud' d'Oracle et passera en revue toutes les zones de nuages. Il est question ici d'un agrégat d'historiques et d'événements indiquant par exemple si un login émane de TOR ou si un 'bucket' (espace de stockage mémoire) est public.Ce dernier point n'est du reste pas une référence aléatoire dans la communication d'Oracle. C'est ainsi que chez son concurrent AWS, des données fuitent régulièrement des 'storage buckets' (stockage dans le nuage). Pas parce qu'ils sont peu sûrs, mais bien parce que l'utilisateur ne les configure pas ou à tout le moins incorrectement.Maximum Security Zones est un complément qui déploie les meilleures pratiques et un puissant paramètrage de sécurité à travers votre infrastructure (Oracle). Il s'agit d'une gestion d'accès IaaS, où les actions ou configurations peu sûres sont limitées sur base d'une politique de sécurité.Les deux outils sont gratuits ou - plus exactement - intégrés dans les 'cloud infrastructure services' existants d'Oracle (compute, networking & storage). L'objectif est non seulement d'identifier et de faire face rapidement aux problèmes potentiels, mais aussi de simplifier la gestion de l'ensemble de l'infrastructure 'cloud'.