A la clôture de la bourse, le spécialiste louvaniste en communication de données sans fil Option a annoncé que son chiffre d'affaires n'atteindra pas le montant visé. L'entreprise avait prévu 85 millions d'euros de chiffre d'affaires, mais déclare à présent que son chiffre d'affaires au troisième trimestre sera un rien supérieur à 75 millions d'euros. Les "résultats nets positifs" seraient conservés.C'est surtout au niveau des routeurs sans fil et des modules intégrables que la croissance d'Option est plus lente que prévu. Cette division réalisera à présent 11 pour cent du chiffre d'affaires et non pas 25 pour cent comme annoncé précédemment. Les cartes de données sans fil feront par contre mieux avec 89 pour cent au lieu de 75.Ce matin, l'action Option a fortement chuté. Elle a en effet ouvert la séance boursière en recul de 40 pour cent. Il s'agit là d'une régression encore plus impressionnante que celle de la semaine dernière, lorsque l'action Option avait reculé de 30 pour cent parce qu'Intel et Nokia avaient annoncé des modules intégrables concurrents et parce que l'entreprise avait raté quelques contrats. Outre cette mise en garde en matière de chiffre d'affaires, sa concurrente Novatel Wireless annonce aujourd'hui même qu'elle atteindra les prévisions pour son troisième trimestre. Et voilà comment on peut perdre en une semaine tout le bénéfice d'une année...

A la clôture de la bourse, le spécialiste louvaniste en communication de données sans fil Option a annoncé que son chiffre d'affaires n'atteindra pas le montant visé. L'entreprise avait prévu 85 millions d'euros de chiffre d'affaires, mais déclare à présent que son chiffre d'affaires au troisième trimestre sera un rien supérieur à 75 millions d'euros. Les "résultats nets positifs" seraient conservés.C'est surtout au niveau des routeurs sans fil et des modules intégrables que la croissance d'Option est plus lente que prévu. Cette division réalisera à présent 11 pour cent du chiffre d'affaires et non pas 25 pour cent comme annoncé précédemment. Les cartes de données sans fil feront par contre mieux avec 89 pour cent au lieu de 75.Ce matin, l'action Option a fortement chuté. Elle a en effet ouvert la séance boursière en recul de 40 pour cent. Il s'agit là d'une régression encore plus impressionnante que celle de la semaine dernière, lorsque l'action Option avait reculé de 30 pour cent parce qu'Intel et Nokia avaient annoncé des modules intégrables concurrents et parce que l'entreprise avait raté quelques contrats. Outre cette mise en garde en matière de chiffre d'affaires, sa concurrente Novatel Wireless annonce aujourd'hui même qu'elle atteindra les prévisions pour son troisième trimestre. Et voilà comment on peut perdre en une semaine tout le bénéfice d'une année...