Le groupe français Orange SA, qui possède déjà près de 53% d'Orange Belgium, a annoncé récemment une offre publique d'acquisition (OPA) de 22 euros par action sur les actions d'Orange Belgium qu'il ne possède pas encore. Si les conditions requises sont remplies, Orange SA a l'intention de lancer une offre de reprise ("squeeze-out", dans le jargon). Orange Belgium serait dans la foulée sortie de la cote.

Le prix proposé de 22 euros par action est toutefois jugé insuffisant par Polygon Global Partners LLP qui considère que ce prix "sous-évalue manifestement Orange Belgium".

L'actionnaire minoritaire s'est donc tourné vers Deminor. "L'objectif poursuivi est d'inviter l'offrant à revoir à la hausse les conditions de son offre initiale pour adéquatement refléter la valeur stand-alone d'Orange Belgium et, à défaut, de faire obstacle à un retrait forcé ou une sortie de cotation", explique Deminor dans un communiqué.

Polygon a en outre mandaté une banque d'investissement qui effectue actuellement un exercice de valorisation d'Orange Belgium, dont les conclusions sont attendues sous peu.

Le groupe français Orange SA, qui possède déjà près de 53% d'Orange Belgium, a annoncé récemment une offre publique d'acquisition (OPA) de 22 euros par action sur les actions d'Orange Belgium qu'il ne possède pas encore. Si les conditions requises sont remplies, Orange SA a l'intention de lancer une offre de reprise ("squeeze-out", dans le jargon). Orange Belgium serait dans la foulée sortie de la cote.Le prix proposé de 22 euros par action est toutefois jugé insuffisant par Polygon Global Partners LLP qui considère que ce prix "sous-évalue manifestement Orange Belgium".L'actionnaire minoritaire s'est donc tourné vers Deminor. "L'objectif poursuivi est d'inviter l'offrant à revoir à la hausse les conditions de son offre initiale pour adéquatement refléter la valeur stand-alone d'Orange Belgium et, à défaut, de faire obstacle à un retrait forcé ou une sortie de cotation", explique Deminor dans un communiqué.Polygon a en outre mandaté une banque d'investissement qui effectue actuellement un exercice de valorisation d'Orange Belgium, dont les conclusions sont attendues sous peu.