Pour 2025, 1.000 emplois sont même prévus sur le nouveau site de Louvain-la-Neuve. Odoo affiche en effet une croissance insolente qui se traduit par l'engagement d'un nouveau collaborateur tous les deux jours depuis 14 mois.

Le choix du parc scientifique de l'UCLouvain repose sur sa capacité à offrir de larges surfaces, à même d'accompagner la croissance des entreprises, mais aussi sur la proximité avec Bruxelles et le développement de liens privilégiés avec la recherche de pointe, via l'université, explique-t-on.

Pour l'UCLouvain, l'intérêt est de créer "une Smart Valley belge", en cédant ses derniers terrains/bâtiments disponibles à des entreprises innovantes. "Soit capitaliser sur la valorisation de la recherche scientifique au profit d'entreprises à haut potentiel technologique. 30% des sociétés et plus de 20% des emplois actuels (72 sociétés et 1.500 emplois) au sein du parc scientifique de l'UCLouvain sont en lien avec les TIC (technologies de l'information et de la communication, NDLR)".

"J'ai lancé mon projet d'entreprise dans mon kot UCLouvain, pendant mes études d'ingénieur informaticien. Je reste du coup très attaché à mon université. Les partenariats foisonnent déjà, notamment avec l'association des ingénieurs et la Louvain School of Management de l'UCLouvain, réserves de choix pour le recrutement", explique le fondateur et CEO d'Odoo, Fabien Pinckaers. D'autres collaborations avec l'écosystème de l'université sont à l'étude.

Le progiciel de gestion intégrée créé par Odoo compte plus de 3,7 millions d'utilisateurs dans le monde, de quoi permettre à l'entreprise de réaliser un chiffre d'affaires de 38 millions d'euros en 2017. L'entreprise compte actuellement 580 employés dans le monde, dont 300 en Belgique. (