"Pour des raisons de sécurité, l'on me défend d'utiliser un iPhone", a déclaré Obama dans un discours relatif à Obamacare et s'adressant à des jeunes en visite à la Maison Blanche.

Depuis belle lurette, le président américain est astreint à utiliser un appareil BlackBerry, connu pour la bonne sécurité qu'il offre. Mais même pour cet appareil, il avait dû faire des pieds et de mains en 2009: la NSA craignait en effet que le smartphone du président puisse être piraté ou que son emplacement puisse être déterminé. Les précédents présidents des Etats-Unis n'avaient pas accès aux services e-mail.

Obama a déjà été vu avec un iPad, alors que ses filles possèdent chacune un iPhone.

"Pour des raisons de sécurité, l'on me défend d'utiliser un iPhone", a déclaré Obama dans un discours relatif à Obamacare et s'adressant à des jeunes en visite à la Maison Blanche. Depuis belle lurette, le président américain est astreint à utiliser un appareil BlackBerry, connu pour la bonne sécurité qu'il offre. Mais même pour cet appareil, il avait dû faire des pieds et de mains en 2009: la NSA craignait en effet que le smartphone du président puisse être piraté ou que son emplacement puisse être déterminé. Les précédents présidents des Etats-Unis n'avaient pas accès aux services e-mail. Obama a déjà été vu avec un iPad, alors que ses filles possèdent chacune un iPhone.