Fin 2020, Nvidia lançait une nouvelle série de cartes graphiques, mais quiconque souhaitait en acheter une, devait faire preuve de patience. Souvent, les gens devaient attendre des semaines avant d'acquérir le précieux sésame, alors que les prix doublaient, voire triplaient.

Cela devrait progressivement s'arranger. Selon The Register, Colette Kress, CEO de Nvidia, a en effet déclaré lors d'un événement organisé lors du CES que son entreprise collabore étroitement avec des firmes de livraison en vue de résoudre les problèmes. Nvidia investira aussi 6,9 milliards de dollars pour pouvoir obtenir davantage de puces.

'En 2022, nous serons au top pour ce qui est de livraisons, ce qui fait que nous pourrons répondre à la demande', a affirmé Kress. Concrètement, cela signifie qu'il y aura plus de capacité de production de cartes graphiques à partir de la deuxième moitié de cette année. Une fois que les détaillants disposeront de plus de cartes en stock, il est probable que les prix demandés diminueront quelque peu.

La crise qui frappe les fabricants de GPU, est une combinaison de divers facteurs. Il y a certes une pénurie de puces à l'échelle mondiale, mais il y a aussi le fait qu'en raison de la pandémie et du confinement, les gens se retrouvent plus souvent chez eux et recherchent différents types de loisirs, ce qui à son tour provoque une hausse de la demande. Mais les cartes graphiques sont également achetées en masse par les extracteurs de bitcoins ou d'autres crypto-espèces. Il en résulte qu'il y a nettement moins de cartes disponibles pour les joueurs.

Fin 2020, Nvidia lançait une nouvelle série de cartes graphiques, mais quiconque souhaitait en acheter une, devait faire preuve de patience. Souvent, les gens devaient attendre des semaines avant d'acquérir le précieux sésame, alors que les prix doublaient, voire triplaient.Cela devrait progressivement s'arranger. Selon The Register, Colette Kress, CEO de Nvidia, a en effet déclaré lors d'un événement organisé lors du CES que son entreprise collabore étroitement avec des firmes de livraison en vue de résoudre les problèmes. Nvidia investira aussi 6,9 milliards de dollars pour pouvoir obtenir davantage de puces.'En 2022, nous serons au top pour ce qui est de livraisons, ce qui fait que nous pourrons répondre à la demande', a affirmé Kress. Concrètement, cela signifie qu'il y aura plus de capacité de production de cartes graphiques à partir de la deuxième moitié de cette année. Une fois que les détaillants disposeront de plus de cartes en stock, il est probable que les prix demandés diminueront quelque peu.La crise qui frappe les fabricants de GPU, est une combinaison de divers facteurs. Il y a certes une pénurie de puces à l'échelle mondiale, mais il y a aussi le fait qu'en raison de la pandémie et du confinement, les gens se retrouvent plus souvent chez eux et recherchent différents types de loisirs, ce qui à son tour provoque une hausse de la demande. Mais les cartes graphiques sont également achetées en masse par les extracteurs de bitcoins ou d'autres crypto-espèces. Il en résulte qu'il y a nettement moins de cartes disponibles pour les joueurs.