Pour commencer, Microsoft versera à Novell 240 millions de dollars pour 350.000 bons, soit 70.000 par an, en vue de garantir à ses clients le support de Suse Linux Enterprise Server de Novell. En outre, 108 autres millions de dollars prendront la direction de Novell pour aplanir les revendications en matière de brevets du passé. Novell devra de son côté verser au minimum 40 millions de dollars à son partenaire pour s'assurer que Microsoft ne poursuivra pas les clients Suse pour infraction au droit des brevets. Tout compte fait, ce sont donc 308 millions de dollars de Microsoft que Novell empochera. En interne, Microsoft injectera par ailleurs encore 94 millions de dollars dans la vente et le marketing des produits Suse.

Pour commencer, Microsoft versera à Novell 240 millions de dollars pour 350.000 bons, soit 70.000 par an, en vue de garantir à ses clients le support de Suse Linux Enterprise Server de Novell. En outre, 108 autres millions de dollars prendront la direction de Novell pour aplanir les revendications en matière de brevets du passé. Novell devra de son côté verser au minimum 40 millions de dollars à son partenaire pour s'assurer que Microsoft ne poursuivra pas les clients Suse pour infraction au droit des brevets. Tout compte fait, ce sont donc 308 millions de dollars de Microsoft que Novell empochera. En interne, Microsoft injectera par ailleurs encore 94 millions de dollars dans la vente et le marketing des produits Suse.