Le premier smartphone de Nothing s'appelle Phone (1) et propose pas mal de solides spécifications pour un prix compétitif. L'appareil Android sortira en effet sur le marché à un prix de base de 469 euros. Vous disposerez d'un processeur Qualcomm 778G+, d'un écran OLED de 6,55 pouces à 120Hz, d'un boîtier étanche et d'un double appareil photo de 50 MP.

Cet appareil se distingue cependant surtout par son design. L'arrière du Phone (1) est transparent, ce qui permet de découvrir une partie de ses composants. Nothing y a en outre incorporé des mini-LED pour offrir un look qui nous fait quelque peu penser à un PC de jeu 'tuné'. Le 'glyph', comme Nothing l'appelle, s'allume lorsque vous recevez des notifications. Les différents motifs de ces LED affichent aussi l'état de charge et les appels entrants notamment, sans activer l'écran proprement dit.

nothing
© nothing

Android 12

Le smartphone tourne sur Android 12, avec un Nothing OS qui, à en croire le communiqué de presse, devrait exceller sur le plan de la sobriété et être exempt de bloatware (logiciels préinstallés occupant de l'espace). Nothing y a cependant prévu une NFT Gallery où les utilisateurs pourront suivre l'évolution de leurs produits numériques. A noter aussi la possibilité de paramétrer ces NFT en tant qu'écran d'accueil (tout comme c'est le cas avec, euh, d'autres jpeg).

Grâce à une série de prouesses techniques, comme un système d'exploitation qui 'apprend' vos applis favorites, l'accu devrait offrir une autonomie de dix-huit heures, ce qui, en soi, n'est pas énormément long. L'autonomie en stand-by est de deux jours. Le Nothing Phone (1) sera disponible à partir du 21 juillet en noir et blanc au prix de 469 euros (version à 8 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage) ou de 499 euros (8 Go/256 Go). Un version plus puissante encore à 549 euros (12 Go/256 Go) sortira fin de l'été.

Nothing
© Nothing
Le premier smartphone de Nothing s'appelle Phone (1) et propose pas mal de solides spécifications pour un prix compétitif. L'appareil Android sortira en effet sur le marché à un prix de base de 469 euros. Vous disposerez d'un processeur Qualcomm 778G+, d'un écran OLED de 6,55 pouces à 120Hz, d'un boîtier étanche et d'un double appareil photo de 50 MP.Cet appareil se distingue cependant surtout par son design. L'arrière du Phone (1) est transparent, ce qui permet de découvrir une partie de ses composants. Nothing y a en outre incorporé des mini-LED pour offrir un look qui nous fait quelque peu penser à un PC de jeu 'tuné'. Le 'glyph', comme Nothing l'appelle, s'allume lorsque vous recevez des notifications. Les différents motifs de ces LED affichent aussi l'état de charge et les appels entrants notamment, sans activer l'écran proprement dit.Android 12Le smartphone tourne sur Android 12, avec un Nothing OS qui, à en croire le communiqué de presse, devrait exceller sur le plan de la sobriété et être exempt de bloatware (logiciels préinstallés occupant de l'espace). Nothing y a cependant prévu une NFT Gallery où les utilisateurs pourront suivre l'évolution de leurs produits numériques. A noter aussi la possibilité de paramétrer ces NFT en tant qu'écran d'accueil (tout comme c'est le cas avec, euh, d'autres jpeg).Grâce à une série de prouesses techniques, comme un système d'exploitation qui 'apprend' vos applis favorites, l'accu devrait offrir une autonomie de dix-huit heures, ce qui, en soi, n'est pas énormément long. L'autonomie en stand-by est de deux jours. Le Nothing Phone (1) sera disponible à partir du 21 juillet en noir et blanc au prix de 469 euros (version à 8 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage) ou de 499 euros (8 Go/256 Go). Un version plus puissante encore à 549 euros (12 Go/256 Go) sortira fin de l'été.