'Le coronavirus et la crise économique sans précédent qu'il provoque, mettent évidemment aussi les créateurs d'entreprise sous pression, mais cela ne les empêche pas de vouloir en lancer une', déclare Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC. Et de faire observer que l'acharnement qu'ils mettent à vouloir faire la différence avec une startup dans la société, est encore plus grand que lors d'autres phases de présentations (pitchs): 'Il est bon de voir que le coronavirus fustige le désir d'entreprendre plutôt que de le freiner.'

En raison du coronavirus, la 'pitch-wave' de deux journées s'est cette fois déroulée entièrement numériquement. Les fondateurs ont tenté ainsi de convaincre le jury via leur ordinateur, alors que la délibération du jury a ensuite eu lieu également en ligne. 'Ce ne fut jamais une option pour nous de postposer les journées de présentations', insiste Uytterschaut. 'Notre slogan est Business as Unusual, et cela vaut aujourd'hui plus que jamais. Nous allons avoir grandement besoin du désir d'entreprendre de tout le monde.'

Parmi les startups sélectionnées, onze sont actives dans l'industrie des données, qui s'avère ainsi le secteur le plus populaire. Le secteur de la santé arrive immédiatement après avec neuf jeunes pousses. Par ailleurs, 29 pour cent des startups de la toute dernière génération ont au minimum une fondatrice.

'Le coronavirus et la crise économique sans précédent qu'il provoque, mettent évidemment aussi les créateurs d'entreprise sous pression, mais cela ne les empêche pas de vouloir en lancer une', déclare Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC. Et de faire observer que l'acharnement qu'ils mettent à vouloir faire la différence avec une startup dans la société, est encore plus grand que lors d'autres phases de présentations (pitchs): 'Il est bon de voir que le coronavirus fustige le désir d'entreprendre plutôt que de le freiner.'En raison du coronavirus, la 'pitch-wave' de deux journées s'est cette fois déroulée entièrement numériquement. Les fondateurs ont tenté ainsi de convaincre le jury via leur ordinateur, alors que la délibération du jury a ensuite eu lieu également en ligne. 'Ce ne fut jamais une option pour nous de postposer les journées de présentations', insiste Uytterschaut. 'Notre slogan est Business as Unusual, et cela vaut aujourd'hui plus que jamais. Nous allons avoir grandement besoin du désir d'entreprendre de tout le monde.'Parmi les startups sélectionnées, onze sont actives dans l'industrie des données, qui s'avère ainsi le secteur le plus populaire. Le secteur de la santé arrive immédiatement après avec neuf jeunes pousses. Par ailleurs, 29 pour cent des startups de la toute dernière génération ont au minimum une fondatrice.