La société en difficultés Nokia Siemens Networks (NSN) entend supprimer plusieurs milliers de postes de travail.

Les mesures d'économies prévoient que la masse salariale actuelle qui est de 64.000 collaborateurs, diminue de sept à neuf pour cent. Chez Nokia Siemens Networks, les coûts devront être réduits de 550 millions d'euros d'ici la fin 2011. En Belgique, plus de 300 personnes travaillent pour NSN.

Source: Belga

La société en difficultés Nokia Siemens Networks (NSN) entend supprimer plusieurs milliers de postes de travail. Les mesures d'économies prévoient que la masse salariale actuelle qui est de 64.000 collaborateurs, diminue de sept à neuf pour cent. Chez Nokia Siemens Networks, les coûts devront être réduits de 550 millions d'euros d'ici la fin 2011. En Belgique, plus de 300 personnes travaillent pour NSN. Source: Belga