C'est le journal finnois Helsing Sanomat qui annonce la nouvelle. En Allemagne, 1.800 emplois devraient disparaître, et en Finlande 1.500. En supprimant ces doubles emplois, Nokia-Siemens économiserait 1,5 milliard d'euros. L'entreprise occupe à présent quelque 60.000 personnes. Elle donnera davantage de détails plus tard ce mois-ci.

C'est le journal finnois Helsing Sanomat qui annonce la nouvelle. En Allemagne, 1.800 emplois devraient disparaître, et en Finlande 1.500. En supprimant ces doubles emplois, Nokia-Siemens économiserait 1,5 milliard d'euros. L'entreprise occupe à présent quelque 60.000 personnes. Elle donnera davantage de détails plus tard ce mois-ci.