Les spéculations concernant une offre du fabricant finnois de GSM Nokia sur Palm font nettement grimper le cours de l'action du constructeur américain de téléphones intelligents ('smartphones'). L'action a ainsi crû de 6,6 pour cent hier mardi pour atteindre 17 dollars. Lundi, l'action avait déjà gagné 13,5 pour cent.

Il n'y a rien qui puisse alimenter des rumeurs de reprise, même si Nokia ne parvient actuellement pas à traduire sa position de leader sur le marché du GSM en une position en vue sur le marché du smartphone. Un rachat de Palm, qui a récemment trouvé un second souffle en lançant le Palm Pre, permettrait assurément à Nokia d'aller de l'avant sur ce segment.

"Pour Nokia, Palm revêt une valeur de 25 à 30 dollars par action", déclare un analyste à Bloomberg. "Un tel rachat serait aussi fondé", ajoute-t-il encore. Aucune des deux entreprises n'a cependant souhaité réagir à ces informations.

Les spéculations concernant une offre du fabricant finnois de GSM Nokia sur Palm font nettement grimper le cours de l'action du constructeur américain de téléphones intelligents ('smartphones'). L'action a ainsi crû de 6,6 pour cent hier mardi pour atteindre 17 dollars. Lundi, l'action avait déjà gagné 13,5 pour cent. Il n'y a rien qui puisse alimenter des rumeurs de reprise, même si Nokia ne parvient actuellement pas à traduire sa position de leader sur le marché du GSM en une position en vue sur le marché du smartphone. Un rachat de Palm, qui a récemment trouvé un second souffle en lançant le Palm Pre, permettrait assurément à Nokia d'aller de l'avant sur ce segment. "Pour Nokia, Palm revêt une valeur de 25 à 30 dollars par action", déclare un analyste à Bloomberg. "Un tel rachat serait aussi fondé", ajoute-t-il encore. Aucune des deux entreprises n'a cependant souhaité réagir à ces informations.