Nokia n'a jamais caché qu'elle souhaitait en faire plus dans le domaine de l'e-santé. Avec ce rachat, ses projets vont devenir plus concrets encore. Withings fabrique notamment des capteurs d'activité, pèse-personnes, thermomètres, tensiomètres et des modules de surveillance des bébés, utilisant tous une plate-forme numérique.

Withings occupe aujourd'hui 200 personnes à Paris, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et à Hong Kong. L'entreprise existe depuis 2008. Le rachat devrait être entériné d'ici le troisième trimestre de cette année.

Nokia n'a jamais caché qu'elle souhaitait en faire plus dans le domaine de l'e-santé. Avec ce rachat, ses projets vont devenir plus concrets encore. Withings fabrique notamment des capteurs d'activité, pèse-personnes, thermomètres, tensiomètres et des modules de surveillance des bébés, utilisant tous une plate-forme numérique.Withings occupe aujourd'hui 200 personnes à Paris, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et à Hong Kong. L'entreprise existe depuis 2008. Le rachat devrait être entériné d'ici le troisième trimestre de cette année.