Nokia a vendu il y a trois ans son fleuron - sa division mobile - à Microsoft. L'entreprise se concentre depuis lors sur la technologie pour les réseaux télécoms. L'année dernière, elle a racheté Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'euros.

Au deuxième trimestre, Nokia a enregistré un recul de 11 pour cent de son chiffre d'affaires à quasiment 5,7 milliards d'euros. Le résultat d'exploitation (ebit) s'est établi à 332 millions d'euros. Le trimestre dernier, Nokia a souffert notamment de la forte concurrence de la suédoise Ericsson et de la chinoise Huawei.

(ANP/WK)

Nokia a vendu il y a trois ans son fleuron - sa division mobile - à Microsoft. L'entreprise se concentre depuis lors sur la technologie pour les réseaux télécoms. L'année dernière, elle a racheté Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'euros.Au deuxième trimestre, Nokia a enregistré un recul de 11 pour cent de son chiffre d'affaires à quasiment 5,7 milliards d'euros. Le résultat d'exploitation (ebit) s'est établi à 332 millions d'euros. Le trimestre dernier, Nokia a souffert notamment de la forte concurrence de la suédoise Ericsson et de la chinoise Huawei.(ANP/WK)