Nokia Networks - alias l'ex-Nokia Siemens Networks (NSN) - envisage d'engloutir une partie de Panasonic System Networks. Les deux parties ont signé un 'memorandum of understanding' à propos de la vente d'une importante partie de la division 'wireless networks'. Il s'agit entre autres des stations de base pour la téléphonie mobile et les données (3G/4G), ainsi que de l'équipement sans fil apparenté, dont ont besoin les opérateurs mobiles.

Pour Nokia Networks, il s'agit là d'une façon de renforcer sa position sur le marché japonais. Les contrats clients existants seront en effet repris et passeront chez Nokia Networks au Japon, y compris le personnel concerné. Les deux parties espèrent finaliser l'accord d'ici fin septembre, afin d'entériner la vente pour le 1er janvier prochain.

Nokia Networks - alias l'ex-Nokia Siemens Networks (NSN) - envisage d'engloutir une partie de Panasonic System Networks. Les deux parties ont signé un 'memorandum of understanding' à propos de la vente d'une importante partie de la division 'wireless networks'. Il s'agit entre autres des stations de base pour la téléphonie mobile et les données (3G/4G), ainsi que de l'équipement sans fil apparenté, dont ont besoin les opérateurs mobiles.Pour Nokia Networks, il s'agit là d'une façon de renforcer sa position sur le marché japonais. Les contrats clients existants seront en effet repris et passeront chez Nokia Networks au Japon, y compris le personnel concerné. Les deux parties espèrent finaliser l'accord d'ici fin septembre, afin d'entériner la vente pour le 1er janvier prochain.