Nokia avait repris Alcatel-Lucent en avril de l'année dernière pour 15,6 milliards d'euros. Elle avait émis en l'occurrence une offre sur l'ensemble des actions d'Alcatel et avait mis la main sur 79,32 pour cent de celles-ci. La proposition de vendre des actions à Nokia reprend à présent de plus belle, ce qui fait que ce pourcentage pourrait encore croître d'ici fin février.

A partir du 14 janvier, les deux entreprises opéreront comme une seule et même organisation. L'objectif est de finaliser définitivement le rachat durant ce trimestre. Le fait que Nokia ait à présent une participation majoritaire dans Alcatel-Lucent, signifie que l'entreprise peut envisager l'étape suivante, à savoir l'intégration.

"Nous allons maintenant nous concentrer rapidement sur la fusion des deux entreprises et sur l'exécution de nos projets d'intégration", déclare le CEO de Nokia, Rajeev Suri, dans un communiqué. En octobre déjà, l'entreprise présenta par conséquent une nouvelle structure dans laquelle Nokia est désormais subdivisée en quatre 'business units'.

Nokia avait repris Alcatel-Lucent en avril de l'année dernière pour 15,6 milliards d'euros. Elle avait émis en l'occurrence une offre sur l'ensemble des actions d'Alcatel et avait mis la main sur 79,32 pour cent de celles-ci. La proposition de vendre des actions à Nokia reprend à présent de plus belle, ce qui fait que ce pourcentage pourrait encore croître d'ici fin février.A partir du 14 janvier, les deux entreprises opéreront comme une seule et même organisation. L'objectif est de finaliser définitivement le rachat durant ce trimestre. Le fait que Nokia ait à présent une participation majoritaire dans Alcatel-Lucent, signifie que l'entreprise peut envisager l'étape suivante, à savoir l'intégration. "Nous allons maintenant nous concentrer rapidement sur la fusion des deux entreprises et sur l'exécution de nos projets d'intégration", déclare le CEO de Nokia, Rajeev Suri, dans un communiqué. En octobre déjà, l'entreprise présenta par conséquent une nouvelle structure dans laquelle Nokia est désormais subdivisée en quatre 'business units'.