C'est dans l'Havenhuis d'Anvers que Proximus et Nokia ont présenté leur nouveau réseau basé sur la technologie '25G PON', à savoir la toute nouvelle génération de 'réseaux optiques passifs'.

Aujourd'hui, la plupart des réseaux atteignent des vitesses de 2,5 gigabits par seconde, alors que certains acteurs travaillent avec du 10 gigabits par seconde (XGS-PON). Quant au nouveau réseau de 25 Gbps, il atteint - tant en téléchargement qu'en chargement - des vitesses 200 fois supérieures à celles des réseaux haut débit les plus perfectionnés d'il y a dix ans.

Largement disponible en 2022

D'ici 2022, la technologie devrait être largement disponible. C'est en 2017 à Anvers que Proximus avait entamé le déploiement de la fibre. Aujourd'hui, l'infrastructure est en place pour connecter un habitant sur quatre environ. La fibre est déjà présente dans plus de 80.000 maisons et entreprises.

Ce déploiement devrait s'accélérer nettement dans les années à venir: d'ici 2023, l'entreprise entend couvrir toute la ville d'Anvers. Et à l'horizon 2028, la fibre devrait être disponible pour 70 pour cent de la population belge.

La ministre des télécommunications Petra De Sutter (Groen) et le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever (N-VA) ont assisté hier à une démonstration de l'internet ultrarapide dans l'Havenhuis anversoise. "Les autoroutes numériques que nous installons actuellement, nous préparent aux besoins de demain", a déclaré De Wever. "Et c'est là une bonne nouvelle non seulement pour les fans de la technologie, mais aussi pour notre économie et par conséquent pour notre prospérité et notre bien-être. La collaboration entre Proximus et Nokia est donc une excellente chose pour la ville d'Anvers."

Nokia Antwerpen

Nokia a établi dans notre pays son quartier général pour les développements Fixed Access (internet fixe). Son siège anversois (l'ancien bâtiment d'Alcatel-Lucent) a joué également un rôle en vue dans la mise au point de la technologie '25G PON' que Proximus est la première firme au monde à utiliser sur un réseau live (et pas un environnement de laboratoire).

Il n'y a pas que les réseaux à fibre optique qui sont améliorés par Nokia. Au début de ce mois, l'entreprise annonçait, conjointement avec Proximus déjà, une mise à niveau des actuels réseaux en cuivre pour doubler la vitesse. Pour ce faire, Proximus équipera les armoires en rue (ROP) de la technologie 2MX6 ('ultra dense vectoring') de Nokia pour accélérer les réseaux dans les zones rurales, où la fibre optique n'est provisoirement pas encore déployée.

C'est dans l'Havenhuis d'Anvers que Proximus et Nokia ont présenté leur nouveau réseau basé sur la technologie '25G PON', à savoir la toute nouvelle génération de 'réseaux optiques passifs'.Aujourd'hui, la plupart des réseaux atteignent des vitesses de 2,5 gigabits par seconde, alors que certains acteurs travaillent avec du 10 gigabits par seconde (XGS-PON). Quant au nouveau réseau de 25 Gbps, il atteint - tant en téléchargement qu'en chargement - des vitesses 200 fois supérieures à celles des réseaux haut débit les plus perfectionnés d'il y a dix ans.D'ici 2022, la technologie devrait être largement disponible. C'est en 2017 à Anvers que Proximus avait entamé le déploiement de la fibre. Aujourd'hui, l'infrastructure est en place pour connecter un habitant sur quatre environ. La fibre est déjà présente dans plus de 80.000 maisons et entreprises.Ce déploiement devrait s'accélérer nettement dans les années à venir: d'ici 2023, l'entreprise entend couvrir toute la ville d'Anvers. Et à l'horizon 2028, la fibre devrait être disponible pour 70 pour cent de la population belge.La ministre des télécommunications Petra De Sutter (Groen) et le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever (N-VA) ont assisté hier à une démonstration de l'internet ultrarapide dans l'Havenhuis anversoise. "Les autoroutes numériques que nous installons actuellement, nous préparent aux besoins de demain", a déclaré De Wever. "Et c'est là une bonne nouvelle non seulement pour les fans de la technologie, mais aussi pour notre économie et par conséquent pour notre prospérité et notre bien-être. La collaboration entre Proximus et Nokia est donc une excellente chose pour la ville d'Anvers."Nokia a établi dans notre pays son quartier général pour les développements Fixed Access (internet fixe). Son siège anversois (l'ancien bâtiment d'Alcatel-Lucent) a joué également un rôle en vue dans la mise au point de la technologie '25G PON' que Proximus est la première firme au monde à utiliser sur un réseau live (et pas un environnement de laboratoire).Il n'y a pas que les réseaux à fibre optique qui sont améliorés par Nokia. Au début de ce mois, l'entreprise annonçait, conjointement avec Proximus déjà, une mise à niveau des actuels réseaux en cuivre pour doubler la vitesse. Pour ce faire, Proximus équipera les armoires en rue (ROP) de la technologie 2MX6 ('ultra dense vectoring') de Nokia pour accélérer les réseaux dans les zones rurales, où la fibre optique n'est provisoirement pas encore déployée.