La collaboration, qui se déroulera dans les bureaux de Nokia, aura comme but d'explorer les possibilités des deux entreprises dans les domaines de la 5G et du nuage. L'objectif est que le RAN de Nokia, Open RAN, Cloud RAN et les solutions de périphérie puissent fonctionner avec AWS Outposts.

Il devrait en résulter que les opérateurs télécoms ou entreprises faisant tourner un réseau 5G privé puissent également utiliser AWS pour ce réseau mobile. Pensez ici à la virtualisation du réseau, à l'ajout de couches pour le coeur du RAN, mais aussi à la combinaison de fonctions réseautiques avec un nuage évolutif.

Nokia cite trois domaines dans lesquels elle va collaborer avec AWS: primo l'accueil et la validation de la 5G vDU (virtualized distributed unit) de Nokia sur AWS Outposts avec Amazon EKS. Secundo l'implémentation de la vCU (virtualized centralized unit) de Nokia avec AWS Outposts et AWS Local Zones sur Amazon EKS, et tertio une preuve de concept d'une solution bout-à-bout de Cloud RAN de Nokia et d'un 'core network' autonome sur AWS.

Actuellement, la collaboration ne représente donc pas une offre commerciale concrète, mais dans cette phase surtout une exploration conjointe de cette possibilité.

En tant qu'un des plus importants fournisseurs de nuages, AWS entend jouer un rôle sur l'énorme marché que la 5G va créer. Et pour Nokia, une telle offre d'intégration fluide de la technologie 5G et de solutions dans le nuage peut s'avérer très utile pour gagner en importance et pour lancer sur le marché de nouvelles applications pour la 5G.

La collaboration, qui se déroulera dans les bureaux de Nokia, aura comme but d'explorer les possibilités des deux entreprises dans les domaines de la 5G et du nuage. L'objectif est que le RAN de Nokia, Open RAN, Cloud RAN et les solutions de périphérie puissent fonctionner avec AWS Outposts.Il devrait en résulter que les opérateurs télécoms ou entreprises faisant tourner un réseau 5G privé puissent également utiliser AWS pour ce réseau mobile. Pensez ici à la virtualisation du réseau, à l'ajout de couches pour le coeur du RAN, mais aussi à la combinaison de fonctions réseautiques avec un nuage évolutif.Nokia cite trois domaines dans lesquels elle va collaborer avec AWS: primo l'accueil et la validation de la 5G vDU (virtualized distributed unit) de Nokia sur AWS Outposts avec Amazon EKS. Secundo l'implémentation de la vCU (virtualized centralized unit) de Nokia avec AWS Outposts et AWS Local Zones sur Amazon EKS, et tertio une preuve de concept d'une solution bout-à-bout de Cloud RAN de Nokia et d'un 'core network' autonome sur AWS.Actuellement, la collaboration ne représente donc pas une offre commerciale concrète, mais dans cette phase surtout une exploration conjointe de cette possibilité.En tant qu'un des plus importants fournisseurs de nuages, AWS entend jouer un rôle sur l'énorme marché que la 5G va créer. Et pour Nokia, une telle offre d'intégration fluide de la technologie 5G et de solutions dans le nuage peut s'avérer très utile pour gagner en importance et pour lancer sur le marché de nouvelles applications pour la 5G.