Les voitures électriques sont aujourd'hui surtout des consommatrices de courant, que ce soit à la maison ou aux stations de recharge sur la route. S'il n'en tient qu'à Nissan, elles assumeront un double rôle.

Lors de la présentation de la nouvelle Nissan Leaf, l'entreprise a annoncé que cette voiture dispose aussi d'une capacité V2H ('vehicle-to-home'), par laquelle le courant peut être redistribué à l'habitation. Cela s'appelle en jargon le 'bidirectional charging'. Cela signifie que le courant généré la journée par des panneaux solaires par exemple est conservé par la voiture pour être libéré en soirée.

"C'est fantastique que nous investissions dans l'énergie renouvelable, mais fondamentalement, nous en gaspillons une grande partie, parce qu'elle est générée au beau milieu de la journée, lorsque nous n'en avons pas vraiment besoin", a expliqué Nic Thomas, en charge des voitures électriques chez Nissan, aux médias australiens.

La possibilité de transférer le courant dans les deux sens serait disponible en Australie au cours des six prochains mois. Nissan y lance actuellement sa nouvelle Leaf équipée d'une batterie de 40 kWh offrant une autonomie de 270 kilomètres. Une version à batterie de 62 kWh sortira ultérieurement.