On n'en connaît encore que très peu de détails, mais selon des sources du Wall Street Journal, Nintendo envisagerait une Switch offrant des fonctions plus sophistiquées, ciblant des jeux plus lourds, ainsi qu'un modèle plus économique visant les joueurs occasionnels. Cette dernière succèderait en partie à la console 3DS portable.

Selon toute attente, les consoles seront dévoilées en juin lors du salon du jeu E3 organisé à Los Angeles et commercialisées quelques mois plus tard.

Rien n'a encore filtré à propos des prix ou des fonctions exactes des appareils. Mais sur la version économique, il n'y aurait plus de vibrations sur les contrôleurs. La rumeur, selon laquelle Nintendo lancerait une nouvelle Switch à l'automne 2019, circule en fait depuis plus d'un an déjà.

Nintendo lança la Switch en mars 2017, qui s'imposa sans problème. Selon le Wall Street Journal, quatre-vingts pour cent du chiffre d'affaires de l'entreprise provient de la console. Il n'est pas inhabituel que des fabricants de consoles en sortent au bout de quelques années une nouvelle version parfois meilleur marché ou plus moderne, afin d'en prolonger le succès.