Malgré son appellation, la Switch Lite de Nintendo ne 'switchera' donc pas entre portabilité et branchement sur le téléviseur. L'appareil, qui se déclinera en versions joliment colorées (jaune vif, gris et turquoise) pour un prix abordable, sera en effet entièrement mobile. Il arrivera sur le marché le 20 septembre. Son prix conseillé sera de 199 dollars (soit probablement quelque 200 euros en Europe).

Les contrôleurs seront intégrés à l'appareil même et ne pourront par conséquent pas être détachés, comme dans le cas de la Switch ordinaire. Nintendo a aussi remplacé les quatre petits boutons sur le côté gauche de la Lite par un véritable D-pad, permettant, du moins elle l'espère, de faciliter le déroulement des jeux, surtout retro.

Qu'en est-il des jeux?

La Switch Lite pourra faire tourner les jeux prévus pour la Switch 'ordinaire', en ce compris les jeux d'émulation des consoles plus anciennes, pour autant qu'ils offrent un 'mode handheld'. Les jeux pour lesquels on a besoin de la TV ou d'un autre appareil, n'y fonctionneront pas. Cela signifie que Nintendo Labo et Super Mario Party par exemple ne seront probablement pas compatibles avec la Switch Lite.

Cette console semble faite pour les joueurs plus jeunes et pour les consommateurs attachant de l'importance au prix, mais la Lite pourra-t-elle aussi servir de seconde console? Doug Bowser, le COO de Nintendo, signale déjà que les utilisateurs qui disposeront des deux consoles à la maison, pourront avoir une bibliothèque partagée. "Oui, vous aurez la possibilité de partager vos expériences de jeu entre les deux appareils. Vous recevrez ultérieurement davantage d'informations à ce propos, mais tel est en tout cas l'objectif", a déclaré Bowser au site technologique Cnet.