Nintendo n'a jamais craint d'effectuer des expérimentations, et il n'en va pas autrement pour la Switch, sa toute nouvelle console de jeu. Le système est en fait une espèce de croisement entre une console et un appareil portable. La Switch se compose de plusieurs éléments qui peuvent être combinés et utilisés de diverses façons. Les deux contrôleurs fournis d'origine peuvent être employés de la manière traditionnelle, lorsque le système est connecté à une TV via la station d'accueil de la Switch par HDMI. En fonction du jeu choisi, un ou plusieurs joueur(s) peut/peuvent jouer. Il est également possible de brancher les contrôleurs sur l'écran faisant partie du système, afin de pouvoir aussi jouer durant les déplacements.

La Switch incorpore des tas de gadgets. C'est ainsi qu'un bouton séparé permet de réaliser des captures d'écran ('screenshots'), alors qu'une caméra infrarouge incorporée est capable d'identifier les mouvements et objets. Il est aussi possible de combiner plusieurs systèmes, afin de jouer localement à des jeux multi-joueurs, mais aussi de jouer à des jeux 'multiplayer' en ligne. Il s'agira dans un premier temps d'un service gratuit, mais qui deviendra payant à partir de l'automne 2017.