Le montant de la transaction, annoncée lundi soir, n'a pas été communiqué. Fondée en 2020, RTFKT (prononcer "artéfact") se spécialise dans la fabrication de produits virtuels, notamment des baskets, et utilise la technologie de la chaîne de blocs ("blockchain") pour garantir la sécurité et l'authenticité des achats.

L'entreprise a également recours à la réalité augmentée et l'intelligence artificielle pour développer ses produits. "Nike est la seule marque au monde qui partage notre passion pour l'innovation, la créativité et l'esprit de communauté", a réagi dans un communiqué le Français Benoît Pagotto, l'un des co-fondateurs de RTFKT. "Nous avons hâte de faire grandir notre marque qui a été entièrement créée dans le métavers."

Nike avance ses pions dans ce secteur très prisé depuis plusieurs semaines. En novembre, le géant américain a ainsi ouvert "Nikeland" sur la plateforme de jeux vidéo Roblox, un monde virtuel où les joueurs peuvent habiller leurs personnages avec des vêtements de la marque à la virgule.

L'intérêt des grandes marques pour le métavers est de plus en plus marqué depuis que Facebook a annoncé fin octobre vouloir faire de cet espace virtuel son nouveau projet d'entreprise. Pour marquer ce tournant, le groupe dirigé par Mark Zuckerberg a même rebaptisé sa maison mère "Meta".

Le montant de la transaction, annoncée lundi soir, n'a pas été communiqué. Fondée en 2020, RTFKT (prononcer "artéfact") se spécialise dans la fabrication de produits virtuels, notamment des baskets, et utilise la technologie de la chaîne de blocs ("blockchain") pour garantir la sécurité et l'authenticité des achats.L'entreprise a également recours à la réalité augmentée et l'intelligence artificielle pour développer ses produits. "Nike est la seule marque au monde qui partage notre passion pour l'innovation, la créativité et l'esprit de communauté", a réagi dans un communiqué le Français Benoît Pagotto, l'un des co-fondateurs de RTFKT. "Nous avons hâte de faire grandir notre marque qui a été entièrement créée dans le métavers."Nike avance ses pions dans ce secteur très prisé depuis plusieurs semaines. En novembre, le géant américain a ainsi ouvert "Nikeland" sur la plateforme de jeux vidéo Roblox, un monde virtuel où les joueurs peuvent habiller leurs personnages avec des vêtements de la marque à la virgule.L'intérêt des grandes marques pour le métavers est de plus en plus marqué depuis que Facebook a annoncé fin octobre vouloir faire de cet espace virtuel son nouveau projet d'entreprise. Pour marquer ce tournant, le groupe dirigé par Mark Zuckerberg a même rebaptisé sa maison mère "Meta".