Netflix entend proposer non seulement des séries, des documentaires et des films, mais aussi des jeux vidéo. Le service de streaming vient donc d'annoncer l'arrivée de Mike Verdu qui prendra en charge le développement de jeux sur la plate-forme. Précédemment, Verdu a travaillé au sein de la firme de jeux Electronic Arts (EA) et fut aussi responsable des jeux vidéo chez Facebook.

Les premiers jeux vidéo devraient sortir avant la fin de l'an prochain sur Netflix, a appris l'agence de presse Bloomberg de la bouche d'un initié. Provisoirement, l'entreprise n'envisage pas d'augmenter le prix de l'abonnement, selon la même source.

Concurrence pour Amazon et Stadia

Pour Netflix, il est question de trouver de nouveaux débouchés. L'entreprise est encore et toujours le numéro un du marché de la diffusion de séries et de films, mais est de plus en plus concurrencée par Disney+, Amazon Prime Video et HBO. Le nombre d'abonnés de Netflix croît encore et toujours, mais cette tendance risque de fléchir. Sur le marché des jeux diffusés, Netflix se heurtera de nouveau à Amazon, mais aussi par exemple à Google Stadia.

En Verdu, Netflix a trouvé un vétéran du secteur des jeux. Chez EA, il collabora notamment à The Sims et à des jeux basés sur la série de films Star Wars. Et chez Facebook, il travailla avec des développeurs pour créer des jeux vidéo pour les casques Oculus, sur base de la réalité virtuelle.

Netflix entend proposer non seulement des séries, des documentaires et des films, mais aussi des jeux vidéo. Le service de streaming vient donc d'annoncer l'arrivée de Mike Verdu qui prendra en charge le développement de jeux sur la plate-forme. Précédemment, Verdu a travaillé au sein de la firme de jeux Electronic Arts (EA) et fut aussi responsable des jeux vidéo chez Facebook.Les premiers jeux vidéo devraient sortir avant la fin de l'an prochain sur Netflix, a appris l'agence de presse Bloomberg de la bouche d'un initié. Provisoirement, l'entreprise n'envisage pas d'augmenter le prix de l'abonnement, selon la même source.Pour Netflix, il est question de trouver de nouveaux débouchés. L'entreprise est encore et toujours le numéro un du marché de la diffusion de séries et de films, mais est de plus en plus concurrencée par Disney+, Amazon Prime Video et HBO. Le nombre d'abonnés de Netflix croît encore et toujours, mais cette tendance risque de fléchir. Sur le marché des jeux diffusés, Netflix se heurtera de nouveau à Amazon, mais aussi par exemple à Google Stadia.En Verdu, Netflix a trouvé un vétéran du secteur des jeux. Chez EA, il collabora notamment à The Sims et à des jeux basés sur la série de films Star Wars. Et chez Facebook, il travailla avec des développeurs pour créer des jeux vidéo pour les casques Oculus, sur base de la réalité virtuelle.