Depuis le début de l'année, la plateforme a au total attiré 26 millions de nouveaux abonnés payants, alléchés par les milliers d'heures de programmes proposées par le site au moment où la pandémie de Covid-19 forçait nombre d'entre eux à rester chez eux.

C'est presque autant que les 28 nouveaux millions d'abonnés enregistrés sur l'ensemble de l'année 2019, remarque Netflix qui compte désormais 192,95 millions d'abonnés.

"Cependant, comme attendu, la croissance ralentit au fur et à mesure que les consommateurs se remettent du choc initial du Covid et des mesures de restriction", souligne le groupe qui n'anticipe que 2,5 millions de nouveaux abonnés payants au troisième trimestre.

Son bénéfice net a plus que doublé au deuxième trimestre, à 720 millions de dollars. Mais ajusté par action, la référence pour les investisseurs, il s'élève à 1,59 dollar là où les analystes anticipaient 1,81 dollar. Le groupe a notamment dû faire face à des effets de change. Son chiffre d'affaires a augmenté de 25% pour atteindre 6,15 milliards de dollars, soit un peu au-dessus des attentes (6,08 milliards).

Depuis le début de l'année, la plateforme a au total attiré 26 millions de nouveaux abonnés payants, alléchés par les milliers d'heures de programmes proposées par le site au moment où la pandémie de Covid-19 forçait nombre d'entre eux à rester chez eux. C'est presque autant que les 28 nouveaux millions d'abonnés enregistrés sur l'ensemble de l'année 2019, remarque Netflix qui compte désormais 192,95 millions d'abonnés. "Cependant, comme attendu, la croissance ralentit au fur et à mesure que les consommateurs se remettent du choc initial du Covid et des mesures de restriction", souligne le groupe qui n'anticipe que 2,5 millions de nouveaux abonnés payants au troisième trimestre. Son bénéfice net a plus que doublé au deuxième trimestre, à 720 millions de dollars. Mais ajusté par action, la référence pour les investisseurs, il s'élève à 1,59 dollar là où les analystes anticipaient 1,81 dollar. Le groupe a notamment dû faire face à des effets de change. Son chiffre d'affaires a augmenté de 25% pour atteindre 6,15 milliards de dollars, soit un peu au-dessus des attentes (6,08 milliards).