NetApp même s'abstient quasiment de tout commentaire sur le sujet, parce qu'elle est à la veille de présenter ses résultats trimestriels. Mais selon le site The Register, il est question de 5,5 pour cent des 11.000 employés de la firme. Le site technologique base ses dires sur un courriel interne à NetApp.

Ce courriel ne précise pas quels départements ou régions sont concernés, mais selon le site, il s'agirait surtout de personnes travaillant au département marketing, dont du personnel technique, mais aussi de développeurs qui travaillaient pour SolidFire, l'entreprise rachetée en 2015 par NetApp pour 870 millions de dollars.

Chez NetApp, on déclare simplement à The Register que l'entreprise "aligne ses moyens et ses investissements pour saisir de la meilleure manière qui soit les opportunités qui se présentent, et pour se positionner sur la voie du succès à long terme". Autrement dit, on ne confirme et on ne dément rien.

NetApp même s'abstient quasiment de tout commentaire sur le sujet, parce qu'elle est à la veille de présenter ses résultats trimestriels. Mais selon le site The Register, il est question de 5,5 pour cent des 11.000 employés de la firme. Le site technologique base ses dires sur un courriel interne à NetApp.Ce courriel ne précise pas quels départements ou régions sont concernés, mais selon le site, il s'agirait surtout de personnes travaillant au département marketing, dont du personnel technique, mais aussi de développeurs qui travaillaient pour SolidFire, l'entreprise rachetée en 2015 par NetApp pour 870 millions de dollars.Chez NetApp, on déclare simplement à The Register que l'entreprise "aligne ses moyens et ses investissements pour saisir de la meilleure manière qui soit les opportunités qui se présentent, et pour se positionner sur la voie du succès à long terme". Autrement dit, on ne confirme et on ne dément rien.