Désormais, toutes les entreprises Infradata en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne et en Grande-Bretagne battront pavillon Nomios Group. La marque était déjà utilisée en France. Il y a cinq ans, Infradata avait racheté l'entreprise de sécurité française Nomios. 'Depuis lors, la marque était aussi utilisée en Belgique. Ce changement complet d'appellation illustre à présent surtout le souhait de notre groupe de miser davantage encore sur la cyber-sécurité', explique le country manager belge Kris Verheye à Data News. 'Que les choses soient claires: nous voulons avec Nomios Group continuer de croître jusqu'à devenir le principal acteur indépendant en sécurité d'Europe Occidentale', déclare Verheye.

Infradata a débuté il y a 17 ans comme intégrateur de réseaux et a évolué depuis lors pour devenir un expert en cyber-sécurité. De nouveaux bâtiments et des rachats lui ont permis alors de s'étendre et de progresser à l'échelle internationale. L'entreprise a vu son chiffre d'affaires croître de 30% par an pour atteindre, selon elle, 250 millions d'euros. Elle occupe aujourd'hui plus de 500 personnes disséminées dans vingt filiales. Verheye ne souhaité pas révéler le chiffre d'affaires en Belgique. Les clients dans notre pays sont d'une part des opérateurs télécoms tels Telenet, BICS et Post Luxemburg et d'autre part des organisations très diverses comme CBC, Borealis et le Sint-Jan Ziekenhuis. Belnet et Skyes sont eux aussi des clients importants.

Au niveau mondial, Nomios Group possède quelque 2.500 clients. L'entreprise tient fermement à son indépendance et collabore avec différentes marques, dont Palo Alto Networks, Juniper Networks, F5 Networks, Cisco, Vectra AI, Fortinet et Cybereason.

Désormais, toutes les entreprises Infradata en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne et en Grande-Bretagne battront pavillon Nomios Group. La marque était déjà utilisée en France. Il y a cinq ans, Infradata avait racheté l'entreprise de sécurité française Nomios. 'Depuis lors, la marque était aussi utilisée en Belgique. Ce changement complet d'appellation illustre à présent surtout le souhait de notre groupe de miser davantage encore sur la cyber-sécurité', explique le country manager belge Kris Verheye à Data News. 'Que les choses soient claires: nous voulons avec Nomios Group continuer de croître jusqu'à devenir le principal acteur indépendant en sécurité d'Europe Occidentale', déclare Verheye.Infradata a débuté il y a 17 ans comme intégrateur de réseaux et a évolué depuis lors pour devenir un expert en cyber-sécurité. De nouveaux bâtiments et des rachats lui ont permis alors de s'étendre et de progresser à l'échelle internationale. L'entreprise a vu son chiffre d'affaires croître de 30% par an pour atteindre, selon elle, 250 millions d'euros. Elle occupe aujourd'hui plus de 500 personnes disséminées dans vingt filiales. Verheye ne souhaité pas révéler le chiffre d'affaires en Belgique. Les clients dans notre pays sont d'une part des opérateurs télécoms tels Telenet, BICS et Post Luxemburg et d'autre part des organisations très diverses comme CBC, Borealis et le Sint-Jan Ziekenhuis. Belnet et Skyes sont eux aussi des clients importants.Au niveau mondial, Nomios Group possède quelque 2.500 clients. L'entreprise tient fermement à son indépendance et collabore avec différentes marques, dont Palo Alto Networks, Juniper Networks, F5 Networks, Cisco, Vectra AI, Fortinet et Cybereason.