Peut-être ne connaissez-vous pas encore la jeune pousse belge Naki Power. Sachez dans ce cas qu'elle est à l'initiative des petits boîtiers noirs installés dans des lieux publics à Bruxelles, Gand et Anvers, où vous pouvez recharger votre smartphone. En fait, il s'agit de stations de recharge à 'powerbanks' portables vous permettant de recharger en cours de route des appareils électroniques. Telenet collabore depuis 2020 avec Naki Power: les clients Yugo, Wigo et One reçoivent gratuitement les 24 premières heures de chaque session de recharge. La SNCB et Brussels Airport disposent aussi d'un 'partnershop', alors qu'entre-temps, on trouve déjà ce genre de stations de recharge à Madrid, Paris et Stockholm.

'L'objectif pour 2022 est de doubler le nombre de stations en Europe, mais surtout d'étendre la communauté Naki. D'ici la fin de l'année, nous voulons atteindre un million d'utilisateurs sur les marchés existants', affirme Zaccaria Aghemio, CEO de Naki Power. On sait ainsi directement à quoi vont servir les 3 millions d'euros supplémentaires qui viennent d'être récoltés. L'équipe à l'initiative de Naki Power sait parfaitement comment faire évoluer ce type de projet', indique Olivier Mertens, Investment Manager chez Sambrinvest, dans un communiqué de presse. 'S'il y a en Europe un précurseur dans le domaine des solutions de recharge portables, c'est bien Naki Power', ajoute-t-il. Actuellement, la jeune pousse occupe une trentaine de personnes et possède, à l'entendre, 100.000 utilisateurs disséminés sur quelque 2.000 stations.

Outre Sambrinvest, le fonds de capital-risque belge ScaleFund a aussi investi dans Naki Power. Devenir rapidement le numéro un du marché européen, voire mondial ultérieurement: tel est l'objectif très clair formulé par Alexandre Dutoit, Investment Partner chez ScaleFund. L'américain Luxor Capital a aussi injecté de l'argent dans la phase Pre-Series A qui a donc rapporté en tout 3 millions d'euros. Naki Power avait été créée en 2019 sous l'appellation Mobile Power Solutions par John Timothy Rucquoi-Berger et Zaccaria Aghemio.

Inspiration asiatique

Son inspiration, Naki Power la tire d'Asie, où le modèle est aussi populaire que, disons, des services de transport tels Uber, Bird ou les bicyclettes partagées. On ouvre l'appli Naki pour trouver la Naki Station la plus proche, on y présente son smartphone et on scanne un code QR pour déverrouiller un powerbank. Une fois le smartphone rechargé, on peut remettre le powerbank en place dans n'importe quelle Naki Station.

Peut-être ne connaissez-vous pas encore la jeune pousse belge Naki Power. Sachez dans ce cas qu'elle est à l'initiative des petits boîtiers noirs installés dans des lieux publics à Bruxelles, Gand et Anvers, où vous pouvez recharger votre smartphone. En fait, il s'agit de stations de recharge à 'powerbanks' portables vous permettant de recharger en cours de route des appareils électroniques. Telenet collabore depuis 2020 avec Naki Power: les clients Yugo, Wigo et One reçoivent gratuitement les 24 premières heures de chaque session de recharge. La SNCB et Brussels Airport disposent aussi d'un 'partnershop', alors qu'entre-temps, on trouve déjà ce genre de stations de recharge à Madrid, Paris et Stockholm.'L'objectif pour 2022 est de doubler le nombre de stations en Europe, mais surtout d'étendre la communauté Naki. D'ici la fin de l'année, nous voulons atteindre un million d'utilisateurs sur les marchés existants', affirme Zaccaria Aghemio, CEO de Naki Power. On sait ainsi directement à quoi vont servir les 3 millions d'euros supplémentaires qui viennent d'être récoltés. L'équipe à l'initiative de Naki Power sait parfaitement comment faire évoluer ce type de projet', indique Olivier Mertens, Investment Manager chez Sambrinvest, dans un communiqué de presse. 'S'il y a en Europe un précurseur dans le domaine des solutions de recharge portables, c'est bien Naki Power', ajoute-t-il. Actuellement, la jeune pousse occupe une trentaine de personnes et possède, à l'entendre, 100.000 utilisateurs disséminés sur quelque 2.000 stations.Outre Sambrinvest, le fonds de capital-risque belge ScaleFund a aussi investi dans Naki Power. Devenir rapidement le numéro un du marché européen, voire mondial ultérieurement: tel est l'objectif très clair formulé par Alexandre Dutoit, Investment Partner chez ScaleFund. L'américain Luxor Capital a aussi injecté de l'argent dans la phase Pre-Series A qui a donc rapporté en tout 3 millions d'euros. Naki Power avait été créée en 2019 sous l'appellation Mobile Power Solutions par John Timothy Rucquoi-Berger et Zaccaria Aghemio.Son inspiration, Naki Power la tire d'Asie, où le modèle est aussi populaire que, disons, des services de transport tels Uber, Bird ou les bicyclettes partagées. On ouvre l'appli Naki pour trouver la Naki Station la plus proche, on y présente son smartphone et on scanne un code QR pour déverrouiller un powerbank. Une fois le smartphone rechargé, on peut remettre le powerbank en place dans n'importe quelle Naki Station.