MWC est le principal salon télécom au monde et est organisé depuis des années déjà à Barcelone. Cette année, l'événement a été annulé pour la première fois en raison de la propagation du coronavirus. Ce fut même l'un des premiers événements de masse à être supprimés.

A présent, GSMA, le lobby télécom et l'organisateur de MWC, fait savoir qu'il prolonge sa présence à Barcelone jusqu'en 2024, soit une année de plus que prévu initialement.

"En prolongeant jusqu'en 2024, nous montrons que nous tenons à notre écosystème et aux acteurs de la ville qui nous accueille", déclare John Hoffman, CEO de GSMA, dans un communiqué.

MWC attire chaque année plus de cent mille visiteurs et représente de ce fait aussi un fameux stimulant pour l'horeca local. Quiconque n'a pas réservé en temps voulu une chambre d'hôtel durant la semaine de MWC, paie deux à dix fois le prix de la nuitée.

Le prolongement est indépendant des négociations contractuelles plus larges liées à l'emplacement de MWC par la suite. Mais en prolongeant le contrat en cours, GSMA semble partiellement vouloir compenser l'annulation de dernière minute du salon cette année.

MWC est le principal salon télécom au monde et est organisé depuis des années déjà à Barcelone. Cette année, l'événement a été annulé pour la première fois en raison de la propagation du coronavirus. Ce fut même l'un des premiers événements de masse à être supprimés.A présent, GSMA, le lobby télécom et l'organisateur de MWC, fait savoir qu'il prolonge sa présence à Barcelone jusqu'en 2024, soit une année de plus que prévu initialement."En prolongeant jusqu'en 2024, nous montrons que nous tenons à notre écosystème et aux acteurs de la ville qui nous accueille", déclare John Hoffman, CEO de GSMA, dans un communiqué.MWC attire chaque année plus de cent mille visiteurs et représente de ce fait aussi un fameux stimulant pour l'horeca local. Quiconque n'a pas réservé en temps voulu une chambre d'hôtel durant la semaine de MWC, paie deux à dix fois le prix de la nuitée.Le prolongement est indépendant des négociations contractuelles plus larges liées à l'emplacement de MWC par la suite. Mais en prolongeant le contrat en cours, GSMA semble partiellement vouloir compenser l'annulation de dernière minute du salon cette année.