Tesla souhaite ériger en Europe une vaste usine de construction de voitures électriques et de batteries et recherche dans ce but un emplacement ad hoc. De nombreux pays se sont déjà déclarés prêts à accueillir le constructeur automobile. Une source proche du dossier nous avait fait savoir en mars que la Flandre était toujours dans la course, conjointement avec cinq autres régions (Espagne, Tchéquie, Pays-Bas, Allemagne et Autriche). Il semble à présent que ce soit l'Allemagne qui soit privilégiée.

Même si le choix de Tesla n'est pas encore définitif, comme il ressort d'une réponse fournie par Musk à une question posée par un utilisateur de Twitter. Cette question résultait du reste d'une conversation, durant laquelle Musk se mit à réagir dans la langue de Goethe, après qu'un Allemand ait émis des critiques sur ses prises de position politiques précédentes.

Le CEO de Tesla communique assez souvent via Twitter à propos de ses projets. Les médias traditionnels, qu'il a récemment encore qualifié 'd'hypocrites', il préfère les ignorer.