Mozilla avant en janvier déjà annoncé qu'elle allait modifier la structure de son organisation. En raison de la crise du corona, il apparut cependant que cela ne suffirait pas et qu'il fallait donc supprimer 250 postes de travail. Il s'agit là d'un quart des emplois.

En outre, on déclare chez Mozilla qu'avec son actuel modèle open source de distribution gratuite de logiciels, elle doit relever des défis économiques. Voilà pourquoi Mozilla entend examiner des façons différentes de réaliser des rentrées financières avec ses logiciels, sans pour autant mettre en péril sa mission (un meilleur internet pour tous).

Mozilla avant en janvier déjà annoncé qu'elle allait modifier la structure de son organisation. En raison de la crise du corona, il apparut cependant que cela ne suffirait pas et qu'il fallait donc supprimer 250 postes de travail. Il s'agit là d'un quart des emplois.En outre, on déclare chez Mozilla qu'avec son actuel modèle open source de distribution gratuite de logiciels, elle doit relever des défis économiques. Voilà pourquoi Mozilla entend examiner des façons différentes de réaliser des rentrées financières avec ses logiciels, sans pour autant mettre en péril sa mission (un meilleur internet pour tous).