Le Razr aurait normalement dû être commercialisé à partir du 9 janvier pour 1.500 dollars. L'appareil serait ainsi plus d'un quart meilleur marché que les smartphones pliables de Samsung et d'Huawei, qui avaient été eux aussi initialement postposés.

Mais Lenovo, le propriétaire de Motorola, annonce à présent que le lancement prévu le 9 janvier, tout comme les précommandes qui devaient débuter aujourd'hui même, sont reportées sine die.

A en croire Lenovo, ce report a pour but de mieux répondre aux attentes du consommateur. L'entreprise argumente que la demande dépasse l'offre.

Le Razr est un remake du flip phone de Motorola. Avec un prix d'attaque de 1.500 dollars, l'appareil s'avère certes coûteux, mais encore et toujours sensiblement meilleur marché que le Galaxy Fold de Samsung ou le Mate X d'Huawei, vendus tous deux à des prix supérieurs à 2.000 euros. Le fait est que sur le plan du hardware, le Razr n'est pas un appareil haut de gamme. La puce Snapdragon 710 qui l'équipe, se retrouve en effet surtout dans des appareils de gamme intermédiaire, alors que les 6 Go de RAM, les 128 Go d'espace de stockage et la batterie de 2.510 mAh ne font de l'appareil pas précisément un foudre de guerre.

Le Razr aurait normalement dû être commercialisé à partir du 9 janvier pour 1.500 dollars. L'appareil serait ainsi plus d'un quart meilleur marché que les smartphones pliables de Samsung et d'Huawei, qui avaient été eux aussi initialement postposés.Mais Lenovo, le propriétaire de Motorola, annonce à présent que le lancement prévu le 9 janvier, tout comme les précommandes qui devaient débuter aujourd'hui même, sont reportées sine die.A en croire Lenovo, ce report a pour but de mieux répondre aux attentes du consommateur. L'entreprise argumente que la demande dépasse l'offre.Le Razr est un remake du flip phone de Motorola. Avec un prix d'attaque de 1.500 dollars, l'appareil s'avère certes coûteux, mais encore et toujours sensiblement meilleur marché que le Galaxy Fold de Samsung ou le Mate X d'Huawei, vendus tous deux à des prix supérieurs à 2.000 euros. Le fait est que sur le plan du hardware, le Razr n'est pas un appareil haut de gamme. La puce Snapdragon 710 qui l'équipe, se retrouve en effet surtout dans des appareils de gamme intermédiaire, alors que les 6 Go de RAM, les 128 Go d'espace de stockage et la batterie de 2.510 mAh ne font de l'appareil pas précisément un foudre de guerre.