L'adjectif anglais rugged souvent accolé aux smartphones ultra-robustes n'est pas nouveau, mais la plupart des fabricants de ce genre d'appareils visent surtout des groupes-cibles typiques comme le personnel de chantier et les aventuriers. Avec le Defy, Motorola s'adresse surtout au consommateur moyen, plus précisément l'utilisateur qu'on appelle entre-temps par son prénom tant il s'est déjà présenté au service réparation de smartphones. Et ils sont nombreux dans ce cas: selon Motorola, 34 pour cent des consommateurs ont au cours des trois dernières années dû faire face à un téléphone mobile cassé ou endommagé.

'Aucune concession'

Mais au fond, quel est donc le degré de solidité du Defy? Tout d'abord, l'appareil résiste - évidemment - à la poussière et à l'eau conformément à la certification IP68. Dans la pratique, cela signifie que le téléphone peut rester 35 minutes dans l'eau jusqu'à une profondeur d'un mètre et demi et ce, grâce à sa double coque étanche. Il peut aussi résister à des chutes jusqu'à une hauteur d'1,8 mètre (selon la norme militaire MIL SPEC 810H), ainsi qu'aux températures extrêmes et aux vibrations.

Comme le Defy est conçu pour concurrencer les smartphones classiques (comprenez vulnérables), Motorola n'a, à l'entendre, fait aucune concession dans le domaine des performances, de la puissance et de l'autonomie de la batterie. C'est ainsi que le smartphone dispose d'un accu de 5.000 mAh offrant une autonomie jusqu'à deux jours et pouvant être rapidement rechargé avec le chargeur TurboPower de 20W fourni d'origine. Le processeur de service est un modèle octa-coeur Qualcomm SD662 2GHz accompagné de 4 Go de mémoire RAM et de 64 Go d'espace de stockage (extensible au moyen d'une carte microSD). L'appareil tourne sur Android 10 et recevra, selon le fabricant, une mise à jour vers la version 11 en automne.

Ecran et appareil photo

L'écran de 6,5 pouces se caractérise par une résolution HD+ et est protégé par un épais Corning Gorila® Glass Victus. Le Defy propose en outre un appareil photo de 48 méga-pixels (f1.8), des connecteurs pour deux cartes SIM, une prise casque étanche de 3,5 mm, ainsi qu'une touche de raccourci programmable. Il lui manque cependant la connectivité 5G.

Le nouveau Defy de Motorola sera disponible dans les teintes Forged Green et Noir et sera vendu au prix conseillé de 329 euros.

Le Defy ultra-robuste., Motorola
Le Defy ultra-robuste. © Motorola
L'adjectif anglais rugged souvent accolé aux smartphones ultra-robustes n'est pas nouveau, mais la plupart des fabricants de ce genre d'appareils visent surtout des groupes-cibles typiques comme le personnel de chantier et les aventuriers. Avec le Defy, Motorola s'adresse surtout au consommateur moyen, plus précisément l'utilisateur qu'on appelle entre-temps par son prénom tant il s'est déjà présenté au service réparation de smartphones. Et ils sont nombreux dans ce cas: selon Motorola, 34 pour cent des consommateurs ont au cours des trois dernières années dû faire face à un téléphone mobile cassé ou endommagé.Mais au fond, quel est donc le degré de solidité du Defy? Tout d'abord, l'appareil résiste - évidemment - à la poussière et à l'eau conformément à la certification IP68. Dans la pratique, cela signifie que le téléphone peut rester 35 minutes dans l'eau jusqu'à une profondeur d'un mètre et demi et ce, grâce à sa double coque étanche. Il peut aussi résister à des chutes jusqu'à une hauteur d'1,8 mètre (selon la norme militaire MIL SPEC 810H), ainsi qu'aux températures extrêmes et aux vibrations.Comme le Defy est conçu pour concurrencer les smartphones classiques (comprenez vulnérables), Motorola n'a, à l'entendre, fait aucune concession dans le domaine des performances, de la puissance et de l'autonomie de la batterie. C'est ainsi que le smartphone dispose d'un accu de 5.000 mAh offrant une autonomie jusqu'à deux jours et pouvant être rapidement rechargé avec le chargeur TurboPower de 20W fourni d'origine. Le processeur de service est un modèle octa-coeur Qualcomm SD662 2GHz accompagné de 4 Go de mémoire RAM et de 64 Go d'espace de stockage (extensible au moyen d'une carte microSD). L'appareil tourne sur Android 10 et recevra, selon le fabricant, une mise à jour vers la version 11 en automne.L'écran de 6,5 pouces se caractérise par une résolution HD+ et est protégé par un épais Corning Gorila® Glass Victus. Le Defy propose en outre un appareil photo de 48 méga-pixels (f1.8), des connecteurs pour deux cartes SIM, une prise casque étanche de 3,5 mm, ainsi qu'une touche de raccourci programmable. Il lui manque cependant la connectivité 5G.Le nouveau Defy de Motorola sera disponible dans les teintes Forged Green et Noir et sera vendu au prix conseillé de 329 euros.