Les chercheurs ont passé en revue plus de cent pays. Ils ont ainsi découvert que le piratage de software diminue en moyenne de quelque 5,3 pour cent, lorsque le QI augmente de dix points.

Pour être certains que cela n'était pas influencé par des facteurs extérieurs, les chercheurs ont effectué leurs tests avec plusieurs variables, comme des facteurs politiques et le développement économique. Au terme de ces tests, ils ont encore et toujours pu établir un lien.

Il y a cependant des exceptions notables. C'est ainsi que tant le QI que le nombre de cas de piratage de logiciels sont relativement élevés en Chine. A contrario, en Afrique du Sud, le QI national est inférieur, mais tel est le cas aussi du nombre de piratages de logiciels.

Les chercheurs indiquent en outre que les pays où le QI est inférieur, ne sont pas forcément 'condamnés' au piratage. Si l'on y trouve au pouvoir suffisamment de gens intelligents, ils peuvent encore et toujours prendre des mesures pour lutter contre le piratage.

(ANP/WK)

Les chercheurs ont passé en revue plus de cent pays. Ils ont ainsi découvert que le piratage de software diminue en moyenne de quelque 5,3 pour cent, lorsque le QI augmente de dix points.Pour être certains que cela n'était pas influencé par des facteurs extérieurs, les chercheurs ont effectué leurs tests avec plusieurs variables, comme des facteurs politiques et le développement économique. Au terme de ces tests, ils ont encore et toujours pu établir un lien.Il y a cependant des exceptions notables. C'est ainsi que tant le QI que le nombre de cas de piratage de logiciels sont relativement élevés en Chine. A contrario, en Afrique du Sud, le QI national est inférieur, mais tel est le cas aussi du nombre de piratages de logiciels.Les chercheurs indiquent en outre que les pays où le QI est inférieur, ne sont pas forcément 'condamnés' au piratage. Si l'on y trouve au pouvoir suffisamment de gens intelligents, ils peuvent encore et toujours prendre des mesures pour lutter contre le piratage.(ANP/WK)