En raison du confinement et de la dépendance croissante aux services en ligne, le nombre d'attaques DDoS avait atteint des pics au cours des deux premiers trimestres de l'année. C'est surtout l'enseignement et les services administratifs qui furent fortement impactés. Les résultats du troisième trimestre montrent cependant que l'activité DDoS est redevenue 'normale'. Kaspersky a en effet détecté 73 pour cent d'attaques de ce type en moins que durant les trois mois précédents. En comparaison avec la même période de 2019, le pourcentage est toutefois une fois et demie plus élevé.

'Journée record' en juillet

Au troisième trimestre, on a dénombré en moyenne 106 attaques par jour, alors qu'il y en avait eu dix de plus lors du trimestre précédent. Même si la situation a été plus... calme (il y a même eu trois journées durant lesquelles une seule attaque a été lancée), les chercheurs ont encore et toujours observé une haute activité DDoS à certaines périodes. Le jour le plus spectaculaire fut le 2 juillet avec le nombre record de 323 attaques, le plus élevé de toute l'année 2020. Le pic précédent était de 298 attaques et avait été enregistré en avril.

En raison du confinement et de la dépendance croissante aux services en ligne, le nombre d'attaques DDoS avait atteint des pics au cours des deux premiers trimestres de l'année. C'est surtout l'enseignement et les services administratifs qui furent fortement impactés. Les résultats du troisième trimestre montrent cependant que l'activité DDoS est redevenue 'normale'. Kaspersky a en effet détecté 73 pour cent d'attaques de ce type en moins que durant les trois mois précédents. En comparaison avec la même période de 2019, le pourcentage est toutefois une fois et demie plus élevé.Au troisième trimestre, on a dénombré en moyenne 106 attaques par jour, alors qu'il y en avait eu dix de plus lors du trimestre précédent. Même si la situation a été plus... calme (il y a même eu trois journées durant lesquelles une seule attaque a été lancée), les chercheurs ont encore et toujours observé une haute activité DDoS à certaines périodes. Le jour le plus spectaculaire fut le 2 juillet avec le nombre record de 323 attaques, le plus élevé de toute l'année 2020. Le pic précédent était de 298 attaques et avait été enregistré en avril.