Cet investissement a été obtenu un an après que l'entreprise ait déjà recueilli un million d'euros auprès de LRM et d'ING. Aujourd'hui, le capital provient de LRM, de Concentra et d'actionnaires existants, complété par des prêts bancaires chez BNP Paribas Fortis et chez une autre grande banque.

MobieTrain se focalise sur le mobile et le micro-apprentissage. L'entreprise compte notamment Decathlon, Proximus et Timberland au nombre de ses clients. Aujourd'hui, elle possède vingt clients dans treize pays.

Avec cet investissement supplémentaire, l'entreprise veut étendre davantage encore ses ventes et son marketing. Elle se concentrera ici sur le marché national, mais aussi sur le développement d'un réseau de partenaires à l'étranger, ainsi que sur l'ouverture d'une filiale à Lisbonne, où se fera une partie de la mise au point technique et qui occupera sept collaborateurs.

MobieTrain existe depuis 2015 et a été fondée par le CEO Guy Van Neck, par Mireille van Hemert-Schelling et par Willi Van Boven.

Cet investissement a été obtenu un an après que l'entreprise ait déjà recueilli un million d'euros auprès de LRM et d'ING. Aujourd'hui, le capital provient de LRM, de Concentra et d'actionnaires existants, complété par des prêts bancaires chez BNP Paribas Fortis et chez une autre grande banque.MobieTrain se focalise sur le mobile et le micro-apprentissage. L'entreprise compte notamment Decathlon, Proximus et Timberland au nombre de ses clients. Aujourd'hui, elle possède vingt clients dans treize pays.Avec cet investissement supplémentaire, l'entreprise veut étendre davantage encore ses ventes et son marketing. Elle se concentrera ici sur le marché national, mais aussi sur le développement d'un réseau de partenaires à l'étranger, ainsi que sur l'ouverture d'une filiale à Lisbonne, où se fera une partie de la mise au point technique et qui occupera sept collaborateurs.MobieTrain existe depuis 2015 et a été fondée par le CEO Guy Van Neck, par Mireille van Hemert-Schelling et par Willi Van Boven.