Le projet est de détecter plus rapidement et de bloquer pareille situation. Le 'reply-all storm' est surtout un problème pour les grandes organisations, où quelqu'un envoie par mégarde un courriel à l'ensemble de la liste de distribution. Si ces destinataires pressent à leur tour la fonction 'reply all', on obtient bien vite un véritable cauchemar au niveau des boîtes mail, qui empêche de pouvoir encore effectuer un travail utile ce jour-là. Et c'est cela que Microsoft entend à présent résoudre.

Microsoft 365 définit ce genre d'afflux, lorsque dix 'reply-all mails' sont envoyés à plus de 5.000 destinataires endéans les soixante minutes. La nouvelle fonction empêchera que d'autres courriels soient encore envoyés et bloquera dans la pratique ce suivi de courriels quatre heures durant.

La fonction avait été annoncée pour la première fois en novembre de l'année dernière. Elle a été entre-temps déployée chez tous les utilisateurs de Microsoft 365.

Le projet est de détecter plus rapidement et de bloquer pareille situation. Le 'reply-all storm' est surtout un problème pour les grandes organisations, où quelqu'un envoie par mégarde un courriel à l'ensemble de la liste de distribution. Si ces destinataires pressent à leur tour la fonction 'reply all', on obtient bien vite un véritable cauchemar au niveau des boîtes mail, qui empêche de pouvoir encore effectuer un travail utile ce jour-là. Et c'est cela que Microsoft entend à présent résoudre.Microsoft 365 définit ce genre d'afflux, lorsque dix 'reply-all mails' sont envoyés à plus de 5.000 destinataires endéans les soixante minutes. La nouvelle fonction empêchera que d'autres courriels soient encore envoyés et bloquera dans la pratique ce suivi de courriels quatre heures durant.La fonction avait été annoncée pour la première fois en novembre de l'année dernière. Elle a été entre-temps déployée chez tous les utilisateurs de Microsoft 365.