Il y a deux ans, Microsoft introduisait Teams, une composante d'Office 365, et l'a rendue l'année dernière en grande partie disponible gratuitement. Depuis lors, la plate-forme de communication professionnelle a fortement progressé. Avec 13 millions d'utilisateurs quotidiens, elle a rattrapé son concurrent Slack.

Teams intègre le clavardage, la vidéo, les communications audio et le partage de documents dans une seule et même application. Il était clair depuis assez longtemps déjà que Microsoft y voyait le successeur de Skype for Business, lancée il y a cinq ans. A présent, l'entreprise annonce la fin de l'histoire: Skype for Business Online s'arrêtera le 31 juillet 2021.

Cela signifie que les entreprises qui utilisent le service, disposent encore de deux années pour migrer vers Microsoft Teams ou une plate-forme de communication alternative. Entre-temps, Skype for Business continuera d'être supportée, et vous pourrez encore y ajouter de nouveaux utilisateurs.

Les nouveaux clients d'Office 365 seront cependant orientés à partir du 1er septembre vers Teams, qui deviendra le programme par défaut pour les réunions en ligne. Les entreprises qui veulent encore démarrer entièrement avec Skype for Business Online - même s'il n'y a plus guère de raisons pour ce faire -, disposent donc encore d'un mois.

La version de Skype pour les consommateurs ne disparaîtra évidemment pas. Début de l'année prochaine, il devrait être possible de communiquer à partir de Teams avec les utilisateurs de Skype et vice versa, promet Microsoft. L'entreprise ajoute que Skype for Business Server continuera également d'exister, un service qui permet entre autres de passer d'un téléphone fixe à un téléphone mobile sur le lieu de travail.