Des cybercriminels exploitent souvent des éléments d'actualité pour inciter leurs victimes à cliquer plus rapidement sur les mails d'hameçonnage ('phishing'). Il n'en va pas autrement au cours de cette crise du corona. Microsoft a rendu open source sa connaissance des cyber-menaces sur ce thème. L'objectif est d'aider les autres spécialistes de la sécurité à créer des solutions.

Microsoft elle-même conçoit des dispositifs de sécurité pour ses utilisateurs avec Microsoft Defender par exemple. L'entreprise a à présent édité une feuille de route pour Azure Sentinel en vue de détecter les attaques exploitant le covid-19. Les données qu'elle a collectées via ses propres sources à propos des cyber-attaques sur ce thème sont aussi rendues publiques via l'open source Malware Information Sharing Platform (MISP).

Des cybercriminels exploitent souvent des éléments d'actualité pour inciter leurs victimes à cliquer plus rapidement sur les mails d'hameçonnage ('phishing'). Il n'en va pas autrement au cours de cette crise du corona. Microsoft a rendu open source sa connaissance des cyber-menaces sur ce thème. L'objectif est d'aider les autres spécialistes de la sécurité à créer des solutions.Microsoft elle-même conçoit des dispositifs de sécurité pour ses utilisateurs avec Microsoft Defender par exemple. L'entreprise a à présent édité une feuille de route pour Azure Sentinel en vue de détecter les attaques exploitant le covid-19. Les données qu'elle a collectées via ses propres sources à propos des cyber-attaques sur ce thème sont aussi rendues publiques via l'open source Malware Information Sharing Platform (MISP).