L'année dernière, les services de cloud public ont connu une croissance de 29 % pour atteindre un chiffre d'affaires supérieur à quatre cents milliards de dollars, selon l'analyste de marché IDC. Microsoft en possède 14,4 % et devient ainsi, de justesse, le leader du marché, suivi de près par AWS avec 13,7 %. Le reste du Top 5 se compose de Salesforce, Google et SAP.

IDC fait toutefois remarquer que la croissance de 29 % ne dit pas tout. L'analyste a également réalisé une sélection des services de cloud fondamentaux ("foundational cloud services"), destinés aux stratégies axées sur le numérique. Dans ce domaine, la croissance s'élève à 38,5 % et Amazon détient 40 % de parts de marché, contre 21,9 % pour Microsoft (Azure).

Dans le cloud public, le SaaS (logiciel en tant que service) constitue le segment le plus important. Il représente un chiffre d'affaires de 177,8 milliards de dollars, soit 43,5 % du total. Microsoft occupe la première place dans ce segment avec 10,9 % de parts de marché. Salesforce (9,9 %) et SAP (4,5 %) lui emboîtent le pas. Avec une croissance de 23,5 % (par rapport à 2020), il s'agit du secteur du cloud public qui enregistre la croissance la moins importante. Cependant, IDC souligne qu'il s'agit également du segment le plus mature.

Worldwide Public Cloud Services Revenue and Year-over-Year Growth, Calendar Year 2021 (revenues in US$ billions)
Deployment Category2021 RevenueMarket Share2020 RevenueMarket ShareYear-over-Year Growth
IaaS $91.322.4%$67.321.3%35.6%
PaaS $68.216.7%$49.115.5%39.1%
SaaS - Applications $177.843.5%$143.945.4%23.5%
SaaS - System Infrastructure Software $71.217.4%$56.417.8%26.4%
Total$408.6100%$316.7100%29.0%
Source: IDC Worldwide Semiannual Public Cloud Services Tracker, 2H 2021
L'année dernière, les services de cloud public ont connu une croissance de 29 % pour atteindre un chiffre d'affaires supérieur à quatre cents milliards de dollars, selon l'analyste de marché IDC. Microsoft en possède 14,4 % et devient ainsi, de justesse, le leader du marché, suivi de près par AWS avec 13,7 %. Le reste du Top 5 se compose de Salesforce, Google et SAP.IDC fait toutefois remarquer que la croissance de 29 % ne dit pas tout. L'analyste a également réalisé une sélection des services de cloud fondamentaux ("foundational cloud services"), destinés aux stratégies axées sur le numérique. Dans ce domaine, la croissance s'élève à 38,5 % et Amazon détient 40 % de parts de marché, contre 21,9 % pour Microsoft (Azure).Dans le cloud public, le SaaS (logiciel en tant que service) constitue le segment le plus important. Il représente un chiffre d'affaires de 177,8 milliards de dollars, soit 43,5 % du total. Microsoft occupe la première place dans ce segment avec 10,9 % de parts de marché. Salesforce (9,9 %) et SAP (4,5 %) lui emboîtent le pas. Avec une croissance de 23,5 % (par rapport à 2020), il s'agit du secteur du cloud public qui enregistre la croissance la moins importante. Cependant, IDC souligne qu'il s'agit également du segment le plus mature.