Au quatrième trimestre de son exercice, Microsoft a tiré nettement plus de rentrées de ses services dans le nuage qu'un an plus tôt. Tant les services par abonnement comme Office365 que la location d'espace serveur lui ont rapporté sensiblement davantage. La vente de licences pour le système d'exploitation Windows lui a valu un peu moins de rentrées, de même que les ventes de tablettes et d'ordinateurs Surface.

Grâce à la location d'espace dans le nuage et aux services connexes sous l'appellation Azure, Microsoft a empoché une moitié en plus que lors du dernier trimestre de son exercice 2019/2020. Le chiffre d'affaires réalisé sur les abonnements professionnels à des services comme Office365 a également fortement crû, d'un tiers exactement. Microsoft Teams, la plate-forme collaborative du géant technologique qui avait l'année dernière fait son entrée dans beaucoup d'entreprises, dispose à présent de quasiment 250 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

Matériel

Quelques autres branches font cependant moins bien. Durant les mois d'avril à mai inclus, les ventes d'ordinateurs ont ainsi régressé par rapport à l'année précédente en raison de la pénurie de puces et du fait que durant la même période de l'an passé, de très nombreux ordinateurs avaient été écoulés. Cela était dû au passage soudain au télétravail pour beaucoup de personnes. Microsoft l'a observé cette année à cause d'un recul des ventes de licences Windows aux fabricants d'ordinateurs. La gamme d'ordinateurs Surface propre à Microsoft a rencontré moins de succès cette année que l'an dernier avec un recul de quelque vingt pour cent. Quant aux rentrées issues des services Xbox, elles ont diminué de 4 pour cent.

Mais tout comme les autres firmes technologiques en vue qui révèlent leurs chiffres aujourd'hui, Microsoft a donc réalisé des gains gigantesques au cours de son exercice écoulé. En tout, le chiffre d'affaires de la firme technologique a progressé de plus d'un cinquième à 46,2 milliards de dollars durant le dernier trimestre. Son bénéfice a crû quasiment de moitié à 16,5 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année fiscale 2020/2021, Microsoft a enregistré un chiffre d'affaires de 168,1 milliards de dollars et un bénéfice de 61,3 milliards de dollars.

Au quatrième trimestre de son exercice, Microsoft a tiré nettement plus de rentrées de ses services dans le nuage qu'un an plus tôt. Tant les services par abonnement comme Office365 que la location d'espace serveur lui ont rapporté sensiblement davantage. La vente de licences pour le système d'exploitation Windows lui a valu un peu moins de rentrées, de même que les ventes de tablettes et d'ordinateurs Surface.Grâce à la location d'espace dans le nuage et aux services connexes sous l'appellation Azure, Microsoft a empoché une moitié en plus que lors du dernier trimestre de son exercice 2019/2020. Le chiffre d'affaires réalisé sur les abonnements professionnels à des services comme Office365 a également fortement crû, d'un tiers exactement. Microsoft Teams, la plate-forme collaborative du géant technologique qui avait l'année dernière fait son entrée dans beaucoup d'entreprises, dispose à présent de quasiment 250 millions d'utilisateurs actifs mensuels.Quelques autres branches font cependant moins bien. Durant les mois d'avril à mai inclus, les ventes d'ordinateurs ont ainsi régressé par rapport à l'année précédente en raison de la pénurie de puces et du fait que durant la même période de l'an passé, de très nombreux ordinateurs avaient été écoulés. Cela était dû au passage soudain au télétravail pour beaucoup de personnes. Microsoft l'a observé cette année à cause d'un recul des ventes de licences Windows aux fabricants d'ordinateurs. La gamme d'ordinateurs Surface propre à Microsoft a rencontré moins de succès cette année que l'an dernier avec un recul de quelque vingt pour cent. Quant aux rentrées issues des services Xbox, elles ont diminué de 4 pour cent.Mais tout comme les autres firmes technologiques en vue qui révèlent leurs chiffres aujourd'hui, Microsoft a donc réalisé des gains gigantesques au cours de son exercice écoulé. En tout, le chiffre d'affaires de la firme technologique a progressé de plus d'un cinquième à 46,2 milliards de dollars durant le dernier trimestre. Son bénéfice a crû quasiment de moitié à 16,5 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année fiscale 2020/2021, Microsoft a enregistré un chiffre d'affaires de 168,1 milliards de dollars et un bénéfice de 61,3 milliards de dollars.