Taylor était notamment responsable de la campagne de marketing 'Get The Facts', où Microsoft dénonçait les inconvénients de l'open source - et de Linux en particulier.En mars de cette année, Taylor avait encore été promu au rang de vice-président en vue de soutenir le combat mené contre Google au moyen de nouvelles actions de marketing pour les sites web et autres initiatives MSN et Windows Live. Le dirigeant qui vient soudainement de s'en aller, était au service de Microsoft depuis treize ans et passait pour être le confident, voire le protégé du CEO Steve Ballmer.

Taylor était notamment responsable de la campagne de marketing 'Get The Facts', où Microsoft dénonçait les inconvénients de l'open source - et de Linux en particulier.En mars de cette année, Taylor avait encore été promu au rang de vice-président en vue de soutenir le combat mené contre Google au moyen de nouvelles actions de marketing pour les sites web et autres initiatives MSN et Windows Live. Le dirigeant qui vient soudainement de s'en aller, était au service de Microsoft depuis treize ans et passait pour être le confident, voire le protégé du CEO Steve Ballmer.