Dans les conditions de licence d'Office 2013, l'on pouvait lire que la suite - comprenant notamment les programmes Word, Excel et PowerPoint - ne pouvait être installée sur plusieurs PC. Quiconque voulait utiliser Office sur plusieurs appareils, devait alors acquérir Office 365, la version 'cloud' d'Office à laquelle l'on peut souscrire un abonnement mensuel ou annuel.

Mais une masse d'utilisateurs a exprimé son mécontentement à propos de cette 'interdiction' d'installer Office 2013 sur plusieurs appareils. Voilà pourquoi Microsoft vient à présent d'adapter ses conditions. 'Les utilisateurs considèrent Office comme une propriété personnelle, pas comme une licence', voilà comment Microsoft explique sa volte-face dans un communiqué posté sur son blog.

Dans les conditions de licence d'Office 2013, l'on pouvait lire que la suite - comprenant notamment les programmes Word, Excel et PowerPoint - ne pouvait être installée sur plusieurs PC. Quiconque voulait utiliser Office sur plusieurs appareils, devait alors acquérir Office 365, la version 'cloud' d'Office à laquelle l'on peut souscrire un abonnement mensuel ou annuel. Mais une masse d'utilisateurs a exprimé son mécontentement à propos de cette 'interdiction' d'installer Office 2013 sur plusieurs appareils. Voilà pourquoi Microsoft vient à présent d'adapter ses conditions. 'Les utilisateurs considèrent Office comme une propriété personnelle, pas comme une licence', voilà comment Microsoft explique sa volte-face dans un communiqué posté sur son blog.