La technologie en question s'appelle Image-Sensing With A Waveguide Display. Le rayonnement lumineux du doigt est capté par l'écran et est traité par des capteurs qui transfèrent l'image pour identification à l'appareil pour lequel l'empreinte digitale s'avère nécessaire. Pour que cela fonctionne, un écran en verre est indispensable.

On ne sait pas encore si et quand Microsoft intégrera la technologie dans les appareils qu'elle produit. Ce qui est clair par contre, c'est que l'entreprise entend miser pleinement sur la reconnaissance biométrique. Précédemment, elle avait déjà obtenu des brevets sur la technologie permettant d'intégrer le scanner d'empreinte digitale à un écran.