Les pirates s'en prennent surtout aux réseaux gouvernementaux dans des pays faisant partie de l'OTAN, apprend-on. Les Etats-Unis sont la principale cible, mais Microsoft a observé globalement des attaques lancées contre 128 organisations dans 42 pays différents, outre l'Ukraine.

Selon l'entreprise, les hackers russes sont parvenus dans 29 pour cent des cas à pénétrer dans les réseaux ciblés. Et dans au moins un quart des attaques réussies, des données auraient été dérobées.

Les pirates s'en prennent surtout aux réseaux gouvernementaux dans des pays faisant partie de l'OTAN, apprend-on. Les Etats-Unis sont la principale cible, mais Microsoft a observé globalement des attaques lancées contre 128 organisations dans 42 pays différents, outre l'Ukraine.Selon l'entreprise, les hackers russes sont parvenus dans 29 pour cent des cas à pénétrer dans les réseaux ciblés. Et dans au moins un quart des attaques réussies, des données auraient été dérobées.