Microsoft a annoncé la semaine passée vouloir se séparer de dix mille personnes, soit cinq pour cent environ de son personnel. Ces licenciements toucheront certes plusieurs départements, mais il est étonnant de constater que les équipes actives sur le métavers, la réalité virtuelle et mixte disparaîtront quasiment dans la pratique.

C'est ainsi que seront licenciés les effectifs complets à l'initiative de AltSpaceVR, se focalisant sur les environnements de travail virtuels. AltSpaceVR était en fait une entreprise qui fut rachetée en 2017. En raison des licenciements, la plate-forme elle-même sera délaissée à partir de mars.

Dans le même temps, l'équipe active sur le Mixed Reality Toolkit sera elle aussi remerciée. Ce kit est une structure trans-plate-forme pour environnements VR.

Hololens

Chez Hololens, les lunettes de réalité mixte de Microsoft, il y aura aussi des licenciements. A ce qu'on sache, cela n'ira pas jusqu'à la disparition de toute l'équipe, mais plusieurs médias indiquent que les efforts consentis sur ces lunettes seront revus à la baisse. Cela va également de pair avec un certain nombre de revers subis l'année dernière: d'une part, le contrat conclu avec l'armée américaine a été fortement réduit à cause d'un mécontentement quant à l'adéquation des lunettes et d'autre part, il y a le fait que le développeur en chef Alex Kipman a annoncé son départ de Microsoft.

L'entreprise ne renoncera cependant pas définitivement à ses activités métavers. C'est ainsi que Mesh continuera d'exister. La plate-forme Mesh permet notamment d'utiliser des avatars dans Teams. Il n'empêche que cette série de licenciements réduira l'accent qui était nettement mis sur les environnements virtuels, avant même qu'ils ne démarrent vraiment.

Microsoft a annoncé la semaine passée vouloir se séparer de dix mille personnes, soit cinq pour cent environ de son personnel. Ces licenciements toucheront certes plusieurs départements, mais il est étonnant de constater que les équipes actives sur le métavers, la réalité virtuelle et mixte disparaîtront quasiment dans la pratique.C'est ainsi que seront licenciés les effectifs complets à l'initiative de AltSpaceVR, se focalisant sur les environnements de travail virtuels. AltSpaceVR était en fait une entreprise qui fut rachetée en 2017. En raison des licenciements, la plate-forme elle-même sera délaissée à partir de mars.Dans le même temps, l'équipe active sur le Mixed Reality Toolkit sera elle aussi remerciée. Ce kit est une structure trans-plate-forme pour environnements VR.Chez Hololens, les lunettes de réalité mixte de Microsoft, il y aura aussi des licenciements. A ce qu'on sache, cela n'ira pas jusqu'à la disparition de toute l'équipe, mais plusieurs médias indiquent que les efforts consentis sur ces lunettes seront revus à la baisse. Cela va également de pair avec un certain nombre de revers subis l'année dernière: d'une part, le contrat conclu avec l'armée américaine a été fortement réduit à cause d'un mécontentement quant à l'adéquation des lunettes et d'autre part, il y a le fait que le développeur en chef Alex Kipman a annoncé son départ de Microsoft.L'entreprise ne renoncera cependant pas définitivement à ses activités métavers. C'est ainsi que Mesh continuera d'exister. La plate-forme Mesh permet notamment d'utiliser des avatars dans Teams. Il n'empêche que cette série de licenciements réduira l'accent qui était nettement mis sur les environnements virtuels, avant même qu'ils ne démarrent vraiment.